DWS: les résultats soulignent la solidité du business au deuxième trimestre

Communiqué, DWS

1 minutes de lecture

«Au cours du deuxième trimestre, sous l'impact de la crise sanitaire, nous avons prouvé notre force en tant qu'entreprise», s'est félicité le CEO, Asoka Woehrmann.

  • Flux nets de 8,7 milliards d’euros au second trimestre résultants en 6,2 milliards d’euros au premier semestre (T1 2020: moins 2,5 milliards d’euros; ex Cash 2,4 milliards d’euros au T2 2020, moins 6,1 milliards d’euros au T1 2020)
  • Coûts ajustés de 362 millions d’euros, en hausse de 18 millions d’euros par rapport au trimestre précédent en raison de l’augmentation de la rémunération liée à la hausse du cours de l’action de DWS; 707 millions d’euros au premier semestre 2020, soit une réduction de 12% par rapport au premier semestre 2019
  • Le ratio coûts/revenus ajusté (CIR) s'est encore amélioré pour atteindre 65,7% au deuxième trimestre (T1 2020: 65,8%) – proche de l'objectif à moyen terme; S1 2020: 65,8%, réduit de 4,6 points par rapport au premier semestre 2019
  • Le bénéfice avant impôt ajusté a augmenté de 5% pour atteindre 189 millions d'euros au deuxième trimestre (premier trimestre 2020: 179 millions d'euros); premier semestre 2020: 368 millions d'euros, soit une hausse de 9% en glissement annuel
  • Hausse de 5% des recettes totales, à 551 millions d'euros au deuxième trimestre (premier trimestre 2020: 524 millions d'euros); au premier semestre 2020, les recettes totales se sont élevées à 1074 millions d'euros, soit une baisse de 6% par rapport à l'année précédente, en raison notamment de la pandémie
  • Les actifs sous gestion ont augmenté à 745 milliards d'euros au deuxième trimestre (T1 2020: 700 milliards d'euros) en raison de la reprise partielle des marchés et des entrées nettes

«Au cours du deuxième trimestre, sous l'impact de la crise de Corona, nous avons une fois de plus prouvé notre force en tant qu'entreprise», a commenté le CEO, Asoka Woehrmann. «Grâce à notre modèle d'entreprise diversifié, nous avons pu générer de nouveaux actifs nets importants et consolider notre ratio coûts/revenus proche de notre objectif à moyen terme. Nous avons également réalisé d'important progrès stratégique: nous avons simplifié notre structure commerciale mondiale pour devenir encore plus orientée vers le client, plus souple, plus efficace et nous avons atteint d'autres étapes importantes sur notre chemin pour devenir le premier gestionnaire d'actifs ESG».

«L'accent que nous mettons sur les mesures d'efficacité continue de porter ses fruits: au cours du premier semestre 2020, nous avons réduit notre base de coûts ajustée de 12% par rapport à l'année précédente», a ajouté Claire Peel, CFO. «Et notre ratio coûts/revenus ajusté s'est à nouveau rapproché de notre objectif de moins de 65% pour un deuxième trimestre consécutif et plus tôt que prévu. Par rapport au premier semestre 2019, nous avons amélioré notre bénéfice avant impôt ajusté de 9% et notre revenu net de 13% au cours des six premiers mois de 2020».

A lire aussi...