LLB voit son bénéfice net bondir d’un tiers au 1er semestre

AWP

1 minutes de lecture

Les acquisitions de l’établissement autrichien Semper Constantia Privatbank et de LB(Swiss) Investment ont contribué à la hausse des recettes.

Liechtensteinische Landesbank (LLB) a livré une bonne performance au premier semestre, augmentant ses revenus et ses volumes d’affaires. Les entrées nettes d’argent ont pris l’ascenseur en comparaison annuelle. Le bénéfice net s’est inscrit à 61,1 millions de francs, ce qui représente une hausse d’un tiers par rapport au premier semestre 2018.

Le produit d’exploitation s’est enrobé d’un cinquième à 223,7 millions de francs, indique mardi la banque liechtensteinoise. Principale source de revenus, les opérations de commissions et de prestations de services ont gonflé de 28% à 99,0 millions. Les activités d’intérêt ont également généré davantage de revenus. Leur résultat net a pris 4,4% à 86,4 millions.

Les acquisitions de l’établissement autrichien Semper Constantia Privatbank et de LB(Swiss) Investment en Suisse ont contribué à la hausse des recettes, affirme le communiqué.

LLB a étoffé son personnel en rythme annuel, soit par le biais d’acquisitions ou par du recrutement. Ces nouveaux collaborateurs ont provoqué une envolée de 16% des charges opérationnelles à 152,2 millions.

La banque basée à Vaduz revendique une masse sous gestion à des niveaux record, soit 72,6 milliards de francs, en hausse de 7,8% ou 5,3 milliards par rapport à fin décembre. Les entrées nettes d’argent se sont élevées à 2 milliards, à comparer aux 1,12 milliard du premier semestre 2018.

Fin juin, le ratio de fonds propres durs était stable sur six mois, à 19,0%.

«Pour l’exercice 2019, le groupe LLB s’attend à de nouveaux progrès opérationnels et à un résultat solide», explique le directeur général Roland Matt, cité dans le communiqué.