Eurizon: résultat net consolidé de 344 millions d'euros

Communiqué, Eurizon Asset Management

2 minutes de lecture

«La période a été marquée par la confirmation des signes de reprise sur le front de la collecte», déclare Tommaso Corcos, administrateur délégué d’Eurizon.

Eurizon, société de gestion d’actifs du groupe Intesa Sanpaolo spécialiste des produits et services pour les clients retail et institutionnels, vient d’approuver ses résultats arrêtés au 30 septembre 2019.

La valeur de ses encours sous gestion s'élève à 326 milliards d’euros, soit une hausse de 7,7% par rapport à fin 2018.

Le résultat net consolidé (incluant le résultat des intérêts minoritaires), depuis le début de l’année, s'établit à 344 millions d’euros et la marge sur commissions à 527 millions d’euros.

Le coefficient d’exploitation atteint 19,4%, nouvelle baisse par rapport aux 20,8% de la même période en 2018.

La collecte poursuit sa tendance haussière et affiche un niveau positif depuis le début de l’année, avec un total de 2 milliards de souscriptions nettes.

Au troisième trimestre, Eurizon confirme sa place de leader en Italie avec une collecte de plus de 4,35 milliards selon les chiffres d’Assogestioni1. La société arrive également à la première place pour la gestion institutionnelle avec 3,2 milliards de souscriptions nettes sur le trimestre, le segment des fondations et des assureurs constituant son coeur de clientèle. Outre le renforcement du leadership sur le segment institutionnel, la contribution des fonds ouverts reste largement positive, avec 1,3 milliard de souscriptions nettes.

Leader en Italie, la société développe également sa présence au-delà des frontières nationales. La contribution de ses filiales étrangères s’avère en effet de plus en plus tangible, celles-ci ayant enregistré entre juin et septembre près de 300 millions de collecte nette.

Parmi les participations étrangères, l’encours de gestion de la société chinoise Penghua Fund Management (détenue à 49%) s’établit à 81 milliards d’euros. En tenant également compte de la société de Shenzhen, l’encours sous gestion global d’Eurizon atteint 407 milliards d’euros.

En Europe de l’Est, les collectes des trois sociétés incluses dans le HUB, à savoir VUB AM (Slovaquie), CIB IFM (Hongrie) et PBZ Invest (Croatie), demeurent globalement stables à 3,7 milliards d’euros. La société PBZ Invest a célébré début octobre le vingtième anniversaire de sa création en Croatie, où elle détient une part de marché, pour les fonds OPCVM, de plus de 22%2.

De plus, ce trimestre, Eurizon a renforcé sa présence au Royaume-Uni avec la nomination d'un responsable commercial chargé de développer l’activité sur le marché local au sein de la structure d’Eurizon SLJ Capital, société londonienne spécialisée dans les services d’investissement et de conseil axés sur la gestion des devises et la recherche macroéconomique.

Eurizon maintient sa place de leader en Italie sur le marché des fonds ESG, selon les derniers chiffres disponibles d’Assogestioni à fin septembre3, avec environ 7 milliards d’euros d’actifs sous gestion, soit une progression de 24% par rapport à fin 2018, et avec une offre dédiée riche de 30 fonds.

S’agissant de ses produits, ce trimestre, la société a revu et renforcé sa gamme de fonds communs luxembourgeois destinée à la clientèle institutionnelle et wholesale et a par ailleurs étoffé l’offre proposée aux clients de la division Private Banking.

«La période a été marquée par la confirmation des signes de reprise sur le front de la collecte, laquelle a profité du redressement des principaux marchés financiers mais aussi et surtout de l’activité de conseil soutenue des réseaux de vente du Groupe et des distributeurs tiers, ainsi que de l’étroite collaboration avec la clientèle institutionnelle», déclare Tommaso Corcos, administrateur délégué d’Eurizon. Avant d’ajouter: «La stratégie de développement à l’international donne également des résultats de plus en plus tangibles. Nous sommes en train d’accélérer nos investissements à l’étranger – conclut Corcos – dans le but de renforcer le rayonnement de la marque mais aussi d’activer de nouveaux leviers de croissance, comme nous l’avons fait avec le récent partenariat avec Oval Money».

 

1 Source: Tableau Assogestioni, chiffres à fin septembre 2019.
2 Chiffres de l’HANFA (autorité croate de surveillance des services financiers) à fin septembre 2019.
3 Source: Tableau trimestriel d’Assogestioni, troisième trimestre 2019.