Eurizon publie de bons résultats

Communiqué, Eurizon Asset Management

2 minutes de lecture

«Nous observons des signes concrets de reprise des collectes», a déclaré Tommaso Corcos, PDG d’Eurizon.

Eurizon, société de gestion d’actifs du groupe Intesa Sanpaolo spécialiste des produits et services pour les clients retail et institutionnels, vient d’approuver ses résultats arrêtés au 30 juin 2019.

La valeur de ses encours sous gestion au 30 juin 2019 s'élève à 315 milliards d’euros, en hausse de 4% par rapport à fin 2018.

Le résultat net consolidé (incluant le résultat des intérêts minoritaires) du premier semestre s'établit à 226 millions d’euros et la marge sur commissions à 342 millions d’euros.

Le coefficient d’exploitation atteint 20%, en baisse par rapport aux 21% du premier semestre 2018.

Les flux des collectes ont montré des signes de reprise en seconde moitié de période, permettant de clôturer le deuxième trimestre 2019 sur une valeur positive de 1,3 milliard d’euros1, soit le plus fort niveau de souscriptions en Italie selon les données d’Assogestioni à fin juin. Ces collectes se caractérisent par une contribution élevée des fonds ouverts (+903 millions d’euros), à la faveur de flux positifs au sein des produits obligataires (+1,3 milliard d’euros) et équilibrés (+147 millions d’euros). Les Gestions de portefeuilles, destinées aux clients institutionnels, ont également contribué de manière positive aux encours, avec une collecte proche de 800 millions d’euros au deuxième trimestre. Dans l’ensemble, les collectes nettes depuis le début de l’année demeurent négatives (-2,4 milliards d’euros), en raison des rachats subis dans les premiers mois de 2019, tant par les fonds communs que par les Gestions de portefeuilles.

Sur le front des participations étrangères, la société chinoise Penghua Fund Management (participation de 49%) a enregistré une collecte nette de 3,72 milliards d’euros au premier semestre, avec un encours de gestion s'élevant à 81,5 milliards d’euros fin juin, portant l’encours de gestion total d’Eurizon à 397 milliards d’euros.

En Europe de l’Est, les collectes des trois sociétés incluses dans le HUB, à savoir VUB AM (Slovaquie), CIB IFM (Hongrie) et PBZ Invest (Croatie), demeurent globalement stables à 3,74 milliards d’euros.

De plus, Eurizon confirme sa position de leader des investissements ESG en Italie selon les dernières données disponibles2, avec un encours de 5,94 milliards d’euros, en hausse de presque 6% par rapport à fin 2018, au sein d'une offre dédiée composée de 25 produits.

S’agissant de la gouvernance d’entreprise, au cours du premier semestre 2019, Eurizon a participé à 67 assemblées générales d’actionnaires d’entreprises cotées sur Borsa Italiana (à 72%) et sur les marchés internationaux (28%). D’autre part, au cours de la même période, la société de gestion a mené près de 300 actions d’engagement auprès d’entreprises émettrices, dont 23% d’actions liées à des thématiques ESG. Concernant les nouveaux produits, la gamme des fonds communs a été enrichie par des solutions tactiques et des instruments de conversion de liquidité pour la division Banca dei Territori et par un nouveau fonds multi-actifs basé sur une stratégie «contrarienne» pour les réseaux tiers.

En termes de participations, le 3 juin 2019, la société Epsilon SGR, spécialisée dans la gestion active et quantitative, est passée entièrement sous le contrôle d’Eurizon Capital SGR, qui détenait jusqu’alors 51% du capital social.

Enfin, au cours du semestre, de nouveaux talents ont étoffé les ressources de la Direction des Investissements, au sein de laquelle ont été créées deux unités supplémentaires: Corporate Governance & Sustainability, ainsi que Fundamental Research.

«Nous sommes satisfaits par nos résultats sur la période», déclare Tommaso Corcos, Administrateur délégué d’Eurizon. «Nous observons des signes concrets de reprise des collectes, et ce grâce à l’efficacité de l’activité de conseil des réseaux de vente, avec qui nous avons entretenu une étroite collaboration, en particulier dans les phases de grandes tensions sur les marchés. Soulignons également la contribution très positive des clients institutionnels, avec qui nous avons développé de nouvelles initiatives et engagé des collaborations importantes ces derniers mois».

 

1 Source: Mappa Assogestioni, données de juin 2019.
2 Source: Mappa trimestrale Assogestioni, I° trimestre 2019.