Peut-on s’attendre à une longue reprise? – CIO View de DWS

Christian Scherrmann, DWS

1 minutes de lecture

La plupart des ménages disposent encore d'un certain capital financier, mais celui-ci devrait s’épuiser tôt ou tard.

Après une chute sans précédent de l'activité économique au début du deuxième trimestre, les mois de mai et juin ont peut-être été les plus favorables à la reprise. 

Le soutien budgétaire a stimulé le rebond de la consommation, mais la pandémie a changé les habitudes des ménages, ce qui pourrait avoir des conséquences.

Grâce à la nouvelle réglementation CARES (Coronavirus Aid, Relief, and Economic Security), la plupart des ménages disposent encore d'un certain capital financier, mais celui-ci devrait s’épuiser tôt ou tard.

L'arrivée d'un vaccin pourrait être une solution miracle pour les marchés financiers, mais moins pour l'économie réelle.

A lire aussi...