Pas de rapide «normalisation» en vue – Check conjoncturel de Raiffeisen

Raiffeisen Economic Research

1 minutes de lecture

Le repli de l’économie mondiale sera encore plus drastique au deuxième trimestre. En Suisse, le PIB devrait se contracter de 5% cette année.

La mise à l’arrêt générale de la vie publique ordonnée au niveau politique fait chuter l’économie mondiale. Les très mauvais chiffres enregistrés au premier trimestre pour les PIB en sont déjà le reflet flagrant. Et le repli sera encore plus drastique au deuxième trimestre. C’est également valable en Suisse où maintenant nous tablons en gros sur un recul du PIB de 5% cette année. Les grandes banques centrales se concentrent pendant ce temps sur des achats d’obligations et de crédits pour au moins maintenir à un bas niveau les conditions de financement pour l’économie. 

Vous trouverez ci-après davantage de détails en format compact sur notre évaluation de la conjoncture et des taux d’intérêt comprenant également un gros plan sur les branches ainsi que les prévisions de Raiffeisen.

A lire aussi...