Le pétrole pourrait fortement augmenter

Nitesh Shah, WisdomTree

1 minutes de lecture

Réunion de crise à Londres pour trouver une issue diplomatique sur la situation dans le golfe Persique. Le risque d'une intervention militaire s’accroît.

La situation se détériore dans le golfe Persique. L’arraisonnement d'un navire britannique par les Gardiens de la révolution iraniens constitue une violation du droit international. La Première Ministre britannique, Teresa May, devait présider une réunion de crise pour trouver une solution diplomatique ce matin à 10 heures. Quelles sont les options envisageables? 

Il est peu probable que de nouvelles sanctions financières soient efficaces - elles ne feraient que contrarier l'Iran encore davantage. Capituler et accepter les exigences de Téhéran donnerait une image d’un Royaume-Uni faible et incapable de protéger ses actifs. Après avoir violé l’accord sur le nucléaire en dépassant le seuil autorisé d’enrichissement de l’uranium, l’Iran ne compte plus beaucoup d'amis au sein de la communauté internationale. Par conséquent, le risque d'une intervention militaire s’accroît.

Le cours du pétrole pourrait donc considérablement augmenter, reflétant le risque que le pétrole reste bloqué dans le détroit d'Ormuz (lieu de passage de 30% du transport maritime d’or noir). L’or, souvent considéré comme un refuge pour les investisseurs dans ces périodes de tensions géopolitiques, continuera également de voir son cours augmenter.

A lire aussi...