La confiance des investisseurs augmente de 8,2 points en juin

Communiqué, State Street Global Exchange

1 minutes de lecture

L’amélioration de l’appétit pour le risque des investisseurs concerne toutes les régions.

L’indice mondial de confiance des investisseurs s’établit à 87,6, en hausse de 8,2 points par rapport au niveau de 79,4 (en données corrigées) enregistré en mai. L’amélioration de l’appétit pour le risque des investisseurs concerne toutes les régions, l’indice de la confiance en Europe passant de 92,4 à 103,2. Bien que restant encore sous le niveau neutre de 100, l’indice de la confiance des investisseurs en Amérique du Nord a augmenté de 76,5 à 82,1 tandis que l’indice de la confiance en Asie a progressé de 88,8 à 96,1.

L’indice de confiance des investisseurs de State Street a été développé par Kenneth Froot et Paul O’Connell de State Street Associates, l’activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange. L’indice évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels. L’indice attribue une importance particulière aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque: plus le pourcentage de leurs placements en actions est élevé, plus leur tolérance au risque, et par conséquent, leur confiance, est grande. 100 correspond au niveau neutre, où les allocations des investisseurs en actifs à haut risque n’augmentent pas plus qu’elles ne diminuent. L’indice se distingue des mesures fondées sur des enquêtes, car il s’appuie sur les transactions réellement effectuées par les investisseurs institutionnels, et non sur leurs opinions.

«Nous continuons d’observer ce mois-ci une amélioration de la confiance des investisseurs institutionnels», a commenté Rajeev Bhargava, Managing Director et Directeur du groupe de recherche sur le comportement des investisseurs chez State Street Associates. «Tandis que les tensions commerciales persistantes pèsent sur la confiance des investisseurs et stressent l’économie mondiale depuis maintenant quelques temps, les marchés ont récemment bénéficié d’une impulsion, les banques centrales des pays développés ayant adopté une politique monétaire plus accommodante».

«L’indice régional indique un retour positif de la confiance de la part des investisseurs institutionnels en Europe, peut-être dans l’attente que les politiques conciliantes de la BCE redonneront un souffle à l’économie de la zone euro», a ajouté Kenneth Froot. «De plus, l’indice pour l’Asie a également progressé, probablement dans l’espoir que les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis se résoudront par un compromis à la réunion du G20 qui aura lieu ce mois-ci à Osaka, et des répercussions positives du stimulus poursuivi par Pékin».

A lire aussi...