USA/Philadelphie: ralentissement limité de l’activité manufacturière

AWP

1 minutes de lecture

L’indicateur de la Fed locale perd 6 points en novembre pour tomber à 26,3 mais reste supérieur aux attentes des analystes (+25).

L’activité manufacturière de la région de Philadelphie (nord-est des Etats-Unis) ralentit en novembre tout en restant positive pour le sixième mois d’affilée, selon l’indice de l’antenne locale de la banque centrale américaine (Fed) publié jeudi.

Cet indicateur d’activité perd 6 points pour tomber à 26,3 mais reste supérieur aux attentes des analystes (+25).

La Fed note dans un communiqué que la plupart des composantes de l’indice sont plus modérées ce mois-ci, «mais elles continuent d’indiquer que les entreprises s’attendent à une croissance au cours des six prochains mois».

L’enquête a été réalisée entre les 9 et 16 novembre, soit au moment où le nombre de cas de Covid-19 est reparti en hausse.

La part des entreprises ayant enregistré une augmentation de leur activité (42%) est bien supérieure à celle estimant que leur activité diminue (15%).

Dans le détail, la composante mesurant les nouvelles commandes perd 5 points à 37,9. Près de 49% des entreprises ont signalé une augmentation des nouvelles commandes ce mois-ci contre 55% le mois dernier.

La composante emploi a continué en revanche à se redresser. «Dans l’ensemble, les entreprises ont signalé des augmentations pour le cinquième mois consécutif», précise la Fed. L’indice d’emploi augmente ainsi de 15 points pour grimper à 27,2.

Cet indicateur avancé mesure la perception que les industriels de la troisième région de la Réserve fédérale (couvrant l’est de la Pennsylvanie, le Delaware et le sud du New Jersey) ont de la conjoncture à travers l’activité de leurs sociétés.

A lire aussi...