USA: la croissance des crédits à la consommation ralentit

AWP

1 minutes de lecture

L’encours a augmenté de 9,3 milliards de dollars (+2,9%) en rythme annualisé en avril. Les analystes tablaient sur 14 milliards.

Le recours des Américains aux crédits à la consommation a continué de croître en avril mais moins fortement que les mois précédents, selon les chiffres publiés jeudi par la Banque centrale américaine (Fed).

L’encours des crédits à la consommation a augmenté de 2,9% en rythme annualisé en avril, soit une hausse de 9,3 milliards de dollars qui se situe bien en dessous des projections des analystes. Ceux-ci misaient sur 13,9 milliards de dollars supplémentaires.

En avril, l’encours total des crédits à la consommation a atteint 3.882,5 milliards de dollars.

La progression a été tirée par les crédits à la consommation classiques comme les prêts automobiles ou prêts étudiants qui ont grimpé de 3%, un rythme de croissance bien ralenti par rapport à la progression de 5,7% observée en mars. C’est le rythme de hausse le plus faible depuis septembre. Ils ont représenté un total de 2.851,8 milliards.

Les crédits dits renouvelables («revolving»), principalement les cartes de crédit, ont atteint un total de 1.030,7 milliards de dollars, soit un rebond de 2,6% après avoir baissé après une baisse de 1,3% en mars.

Les crédits à la consommation financent une grande partie de la consommation américaine qui représente plus de 70% de la croissance économique des Etats-Unis.

Jeudi, la banque centrale a par ailleurs indiqué que le patrimoine des ménages américains avait, pour la première fois, dépassé les cent mille milliards de dollars, au cours du premier trimestre 2018, grâce notamment à la montée des prix des actifs immobiliers.

A lire aussi...