USA: hausse surprise des inscriptions au chômage

AWP

1 minutes de lecture

Entre le 21 et le 27 mars, 719’000 demandes ont été enregistrées, soit une hausse de 61’000 par rapport à la semaine précédente et bien plus que les 679’000 inscriptions attendues par les analystes.

Le nombre d’inscriptions hebdomadaires au chômage a enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis, repassant même la barre des 700’000 demandes, selon les données publiées jeudi par le département du Travail.

Entre le 21 et le 27 mars, 719’000 demandes ont été enregistrées, soit une hausse de 61’000 par rapport à la semaine précédente dont le nombre a, lui, été révisé en baisse (658’000). C’est bien plus que les 679’000 inscriptions attendues par les analystes.

Sur quatre semaines, la baisse se poursuit néanmoins avec une moyenne de 719’000 demandes (-10’500).

Ces niveaux restent très supérieurs aux niveaux d’avant la pandémie mais les économistes s’attendent à une nette amélioration du marché de l’emploi dès que l’économie rouvrira complètement, probablement au cours du deuxième trimestre.

«C’est un peu décevant (...) mais il est à noter que les chiffres de la semaine précédente ont fortement baissé», a réagi Ian Shepherdson, chef économiste chez Pantheon Macroeconomics dans une note.

«Cumulée sur deux semaines, il y a une tendance claire à la baisse», a-t-il souligné.

L’économiste s’attend «à une baisse marquée au cours du deuxième trimestre quand l’économie va rouvrir et il sera alors plus facile pour les entreprises en difficulté financière de conserver leurs employés».

«Nous serions surpris si les demandes hebdomadaires ne tombaient pas bientôt en-dessous du plus haut de 655’000 enregistré après la crise de 2008», a-t-il également commenté.

Vendredi le département du Travail publiera le rapport sur l’emploi pour le mois de mars.

Des analystes anticipent que ce mois a probablement enregistré le plus grand gain en terme de créations d’emplois depuis août 2020, certains économistes tablant sur un million d’emplois supplémentaires et une baisse du taux de chômage.

Mercredi, le nombre de créations d’emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis a donné une orientation avec une forte hausse en mars grâce à la reprise du secteur des services, l’un des plus touchés par la crise sanitaire, selon l’enquête mensuelle de la firme de services aux entreprises ADP publiée mercredi.

Les entreprises privées ont créé 517’000 emplois aux Etats-Unis, moins que les 525’000 estimés par les analystes mais bien plus que les 176’000 enregistrés en février (révisé en hausse) qui avait pâti d’une vague de froid dans le pays. C’est aussi la plus forte hausse depuis septembre 2020.

Au cours de son mandant, le président Joe Biden entend créer des millions d’emplois «bien rémunérés» et dans des secteurs d’avenir. Pour ce faire, il souhaite lancer des investissements massifs de plus de 2’000 milliards dans les infrastructures avec une volonté de s’attaquer aux questions environnementales.

A lire aussi...