Softwareone: exercice partiel de l’option de surallocation en lien avec l’IPO

AWP

1 minutes de lecture

Au total, elle a concerné 3,25 millions de titres, servis par KKR et Raiffeisen Informatik (précédemment Peruni Holding).

Le développeur Softwareone, qui a fait son entrée sur la Bourse suisse en octobre 2019, a annoncé que l’exercice de l’option de surallocation en lien avec son introduction en bourse (IPO) a été partiellement exercé. Au total, elle a concerné 3,25 millions de titres, servis par KKR et Raiffeisen Informatik (précédemment Peruni Holding), a indiqué l’entreprise lundi.

Pour rappel, la société KKR ainsi que Peruni Holding avaient mis à disposition une option d’allocation supplémentaire pour un montant maximum de quelque 5,78 millions de titres, qui pouvait être exercée totalement ou partiellement dans les 30 jours depuis l’entrée en Bourse. Suivant le degré d’exercice, le flottant pouvait être augmenté jusqu’à 28%.

En incluant les titres placés en lien avec l’option de surallocation, un total de 41’795’563 actions, servies par KKR, Raiffeisen Informatik et autres actionnaires ont été vendues. Le volume total de placement a atteint 752 millions de francs.

Après exercice de l’option de surallocation, le flottant libre s’élève à 26,4%, en excluant les titres temporairement bloqués (lock-up). L’entreprise ainsi que les membres du comité de direction et du conseil d’administration se sont engagés à ne pas vendre les titres pendant 12 mois à compter du premier jour de négoce.

KKR et Raiffeisen Informatik détiennent respectivement 14,8% et 7,9%. Les fondateurs actionnaires Daniel von Stockar, Beat Curti et René Gilli détiennent quant à eux 30,9%. Le personnel actuel et passé détient 9,4% et les héritiers du co-fondateur Patrick Winter 7,8% tandis que la part d’actions en propre est de 2,8%.

A lire aussi...