MCH creuse sa perte au terme de l’exercice 2020

AWP

1 minutes de lecture

L’exploitant bâlois de foires et salons prévoit une nouvelle perte substantielle pour l’exercice en cours. Le conseil d’administration renonce au versement d’un dividende.

MCH Group a réalisé une nouvelle perte nette au terme de l’exercice 2020 et ne prévoit pas d’amélioration de la marche de ses affaires avant le second semestre 2021. En clair, l’exploitant bâlois de foires et salons prévoit une nouvelle perte substantielle pour l’exercice en cours. Le conseil d’administration renonce au versement d’un dividende.

La perte nette s’est établie à 72,2 millions de francs en 2020, contre une perte de 9,9 millions en 2019. MCH Group accuse aussi une perte d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (Ebitda) de 45,1 millions de francs (+22,1 millions en 2019) et une perte d’exploitation (Ebit) de 66,1 millions (-2,7 millions en 2019).

A 188 millions de francs, le chiffre d’affaires est presque 2,5 fois moins élevé que celui de 2019 (445,2 millions).

Quant aux liquidités du groupe, elles ont reculé de 8,2 millions dans la période sous revue pour s’établir à 130,1 millions de francs.

La direction générale ne s’attend pas à une normalisation de la marche des affaires avant 2022. Le seuil de rentabilité lui aussi ne devrait pas être au rendez-vous avant 2022.

A lire aussi...