Les exportations sur la pente ascendante

AWP

1 minutes de lecture

Ce nouveau baromètre trimestriel s’est établi en janvier à -0,35 point, remontant la pente par rapport à son niveau d’il y a trois mois (-0,93 point).

Les exportations suisses devraient repartir à la hausse dans les prochains trois à six mois, selon le baromètre compilé par la société d’assurance-crédit Euler Hermes. Le niveau actuel se situe néanmoins encore sous la zone de croissance.

Ce nouveau baromètre trimestriel, qui prend le pouls des exportateurs helvétiques pour en extrapoler une tendance, s’est établi en janvier à -0,35 point, remontant la pente par rapport à son niveau d’il y a trois mois (-0,93 point), a indiqué Euler Hermes dans un communiqué.

L’indicateur se situe cependant en dessous de la zone de croissance, qu’il a quitté en juillet 2019.

Dans l’immédiat, les chiffres des exportations devraient plutôt être faibles, même si la tendance reste à l’amélioration en Europe.

«La phase de faiblesse des exportations suisse ne devrait être que temporaire», a estimé le directeur général d’Euler Hermes Suisse, Stefan Ruf. Selon ce dernier, la tendance haussière devrait cependant être modérée, en raison du ralentissement conjoncturel aux Etats-Unis.

En novembre, le commerce extérieur de la Suisse avait essuyé un nouveau recul, tant les exportations (-1,7%) que les importations (-1,1%) affichant un tassement. La balance commerciale avait tout de même clôturé sur un excédent de 2,2 milliards de francs.

A lire aussi...