Le dollar recule, focalisé sur la politique budgétaire de Joe Biden

AWP

1 minutes de lecture

Vers 21h35, le dollar reculait de 0,37% face à l’euro à 1,2122 dollar pour un euro et de 0,27% face à la livre à 1,3624 dollar pour une livre.

Le dollar reculait mardi après l’audition au Sénat de Janet Yellen, choisie par Joe Biden comme secrétaire au Trésor et qui a plaidé pour une politique budgétaire ambitieuse.

Vers 20H35 GMT, le dollar reculait de 0,37% face à l’euro à 1,2122 dollar pour un euro et de 0,27% face à la livre à 1,3624 dollar pour une livre.

Le dollar index, qui mesure la valeur du billet vert face à un panier d’autres devises, perdait 0,26%.

A la veille de la prestation de serment du président démocrate, Mme Yellen a jugé qu’il fallait «voir grand», implorant les parlementaires américains de ne pas regarder à la dépense face à l’ampleur de la crise économique.

«La pandémie a dévasté» l’économie américaine, «les dommages sont énormes (...), notre réponse doit l’être également», a-t-elle défendu lors d’une audition qui s’est déroulée par visioconférence.

Un plan de relance ambitieux, ainsi que des taux d’intérêt bas, ont pour but de doper l’activité économique et la consommation. Ils ont tendance à favoriser les investissements dans des actifs plus risqués et à peser sur le dollar, valeur refuge.

Lundi, le billet était toutefois monté face à l’euro, les cambistes estimant que Mme Yellen, ancienne présidente de la Banque centrale américaine (Fed), allait pousser pour que le niveau du dollar soit fixé par le marché, par opposition à l’administration Trump qui n’a cessé de réclamer un dollar plus faible.

«Le billet vert pourrait retrouver de la vigueur, mais risque de repartir vers le bas une fois que l’économie mondiale aura montré des signes de rebond synchronisé», estime Joe Manimbo de Western Union.

A lire aussi...