Le chômage partiel a coûté 5 à 7 milliards de francs en avril

AWP

1 minutes de lecture

Les entreprises ont demandé le chômage partiel pour 1,5 million d’employés en mars et 1,9 million en avril.

A cause de la crise du COVID-19, les entreprises ont demandé le chômage partiel pour 1,5 million d’employés en mars et 1,9 million en avril. Le coût pour ce seul mois est d’environ 5 à 7 milliards de francs, indique le Conseil fédéral vendredi en réponse à une interpellation de la commission de la sécurité sociale du Conseil des Etats.

Le taux de chômage pour 2020 devrait s’établir à 3,9% selon les estimations du groupe d’experts des prévisions conjoncturelles de la Confédération. Il est actuellement de 3,3% et devrait être de 4,1% pour 2021. Depuis mi-mars, le nombre de chômeurs a augmenté de 35’750.

L’assurance chômage devra faire face à des dépenses importantes en raison de la pandémie. Mais elle doit disposer d’une marge de manoeuvre financière suffisante. Un financement de 6 milliards supplémentaires a été accordé par le Conseil fédéral le 20 mars. Le Parlement ne devrait pas s’y opposer.

A lire aussi...