Hausse des cours mondiaux des produits alimentaires de base en août

AWP

1 minutes de lecture

La FAO a revu à la baisse ses prévisions de production mondiale de céréales pour 2020. Une réduction de 25 millions de tonnes par rapport aux projections de juillet.

Les céréales ont progressé de 1,9% par rapport à juillet, la hausse étant surtout due à celle des céréales dites secondaires. Ainsi les cours du sorgho ont grimpé de 8,6% par rapport à juillet et de 33,4% par rapport à leur niveau de l’an passé.

L’indice FAO des prix du sucre a enregistré une hausse de 6,7% par rapport à juillet, en raison des perspectives de réduction de production dans l’Union européenne et en Thaïlande (dues aux conditions météo), mais aussi de la forte demande d’importation venant de Chine.

L’indice FAO des prix des huiles végétales a augmenté de 5,9% suivant la hausse des cours de l’huile de palme, des huiles de soja, de tournesol et de colza.

Côté produits laitiers, l’indice est resté stable. L’indice de la viande a peu changé aussi par rapport à juillet, bien qu’il soit en baisse de 8,9% par rapport à août 2019.

La FAO a par ailleurs revu à la baisse ses prévisions concernant la production mondiale de céréales pour 2020 qui a diminué de 25 millions de tonnes par rapport aux projections réalisées en juillet.

Cela s’explique surtout par la diminution attendue de la production de maïs aux Etats-Unis. En dépit de ce recul, la production céréalière devrait néanmoins atteindre un record absolu, à 58 millions de tonnes, au-dessus de 2019.

Des récoltes de maïs historiques sont attendues en Argentine et au Brésil et la production mondiale de sorgho devrait augmenter de 6% par rapport à 2019, indique la FAO.

Il est également prévu que la production mondiale de riz atteigne un nouveau chiffre record à 509 millions de tonnes en 2020.

A lire aussi...