Déficit record de 15,8 milliards en 2020 pour la Confédération

AWP

1 minutes de lecture

Un excédent de 344 millions avait été initialement budgété. Mais la pandémie de coronavirus est venue changer la donne.

La Confédération a bouclé l’exercice comptable 2020 sur un déficit record de 15,8 milliards de francs. Le Département fédéral des finances a publié jeudi les chiffres définitifs et inchangés par rapport au résultat provisoire présenté en février.

Alors que le budget de 75 milliards prévoyait un excédent de 344 millions, l’année s’est terminée sur un déficit de 15,8 milliards, sont les résultats du compte 2020. Cette détérioration du résultat de 16,1 milliards est due aux conséquences de la pandémie de coronavirus. Le Conseil fédéral avait déjà communiqué les résultats provisoires le 17 février, il a adopté le 19 mars à l’intention du Parlement le message avec les chiffres inchangés et définitifs.

Les recettes ordinaires ont reculé de 3,4 %, ce qui correspond à peu près à la baisse prévue du produit intérieur brut (PIB) (-3,9 %). En raison de la contraction de l’économie, les recettes sont restées inférieures au niveau de l’année précédente (-3 milliards) et au montant budgétisé (-3,6 milliards). Les dépenses ont dépassé de 16,4 milliards (+ 23 %) le niveau de l’année précédente et de 12,5 milliards le montant budgétisé.

Les dépenses effectives consacrées à la lutte contre la pandémie se sont élevées à 15 milliards en 2020, dont 10,8 milliards pour les indemnités en cas de réduction de l’horaire de travail et 2,2 milliards pour les allocations pour perte de gain due au coronavirus.

La dette nette a progressé de 15,3 milliards en 2020. La Confédération a accru son endettement en 2020 pour financer les mesures de lutte et réduit ses liquidités, donc son patrimoine financier. Elle a toutefois pu limiter les nouveaux emprunts et la dette brute a progressé de 6,6 milliards en 2020 pour atteindre 103,6 milliards.

A lire aussi...