Crédits COVID: les entreprises tessinoises ont utilisé les deux tiers

AWP

1 minutes de lecture

«Le nombre de clients ayant pris contact avec la banque pour discuter d’un remboursement est très limité», indique Remo Crameri, responsable de la clientèle entreprises d’UBS au Tessin.

Les entreprises tessinoises qui ont sollicité et obtenu un crédit garanti par la Confédération ne se pressent pas pour rembourser les prêts qui leur ont été octroyés pour surmonter l’impact financier de la pandémie de coronavirus. Plus de la moitié des sommes mises à disposition ont été utilisées, selon la RSI.

Le pourcentage varie de 53% chez UBS à environ 80% à la Banque cantonale du Tessin (BancaStato), indique le média tessinois mardi sur son site internet. Avec Credit Suisse, les trois instituts ont octroyé aux entreprises des crédits pour un montant cumulé de 700 millions de francs, soit plus de la moitié du volume total.

Le remboursement des crédits COVID-19 reste rare, et concerne essentiellement les entrepreneurs qui ne veulent plus être soumis aux restrictions auxquelles sont liées ces capitaux, notamment l’interdiction de financer des opérations pas directement destinées à garantir la survie de l’entreprise, comme le versement de dividendes ou l’investissement dans de nouveaux projets.

«A ce jour, le nombre de clients ayant pris contact avec la banque pour discuter d’un remboursement est très limité», a assuré au micro de la RSI Remo Crameri, responsable de la clientèle entreprises d’UBS pour le canton italophone.

L’utilisation ou non des crédits octroyés varie de manière importante selon le secteur d’activité des entreprises bénéficiaires. «Dans l’hôtellerie, le tourisme, les moyens de transport, le taux dépasse les 60%, alors que dans le conseil aux entreprises, il est inférieur à 45%», a-t-il poursuivi.

«Pour le moment, je maintiendrais ma ligne de crédit, puisque le taux d’intérêt est nul et n’a donc aucun coût», suggère Marzio Grassi, directeur régional de Credit Suisse, soulignant la multiplicité de scénarios possibles à l’approche de l’automne, puis de l’hiver, selon la manière dont sera gérée la crise sanitaire.

Fin juin, l’Association bancaire tessinoise (ABT) avait indiqué que les banques opérant dans le canton avaient concédé environ 10’000 crédits pour un montant cumulé de 1,2 milliard de francs.

A lire aussi...