Chiffres contrastés pour le commerce de détail en avril

AWP

1 minutes de lecture

Après correction de l’effet des jours ouvrables et des jours fériés, les chiffres d’affaires du commerce de détail en Suisse ont augmenté de 34,8% en termes nominaux en avril sur un an.

Les chiffres d’affaires du commerce de détail en Suisse ont bondi en avril sur un an, la consommation ayant été freinée l’an dernier par le semi-confinement lié à la pandémie de coronavirus. Sur un mois, au contraire, les recettes ont flanché.

Après correction de l’effet des jours ouvrables et des jours fériés, les chiffres d’affaires du commerce de détail en Suisse ont augmenté de 34,8% en termes nominaux en avril sur un an. Il s’agit de la plus forte augmentation depuis le début de la série chronologique en janvier 2000, selon les résultats provisoires établis par l’Office fédéral de la statistique (OFS) publiés mardi.

Cette évolution bénéficie d’une base de comparaison particulièrement favorable. Un an plus tôt, le pays était en semi-confinement et les magasins jugés non essentiels étaient fermés. Le bond s’élève à 35,7% en termes réels.

En revanche, les chiffres d’affaires nominaux ont baissé de 4,3% sur un mois, corrigés des variations saisonnières. En termes réels, le recul atteint 4,4%.

En comparant les recettes d’avril 2021 à celles d’avril 2019, stations-service mises à part, il en ressort une hausse de 10,7% en termes nominaux (+12,4% en termes réels). Celles des stations-service ont baissé dans le même temps de 8,8% en termes nominaux (-9,9% en termes réels).

A lire aussi...