Pétrole: les stocks US remontent pour la première fois en un mois

AWP

1 minutes de lecture

Les réserves de brut ont progressé de 600’000 barils au 16 avril, alors que les tablaient sur une baisse médiane de 3,5 millions de barils.

Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont légèrement rebondi après trois semaines de baisse consécutives, déjouant les attentes des analystes qui anticipaient un nouveau repli.

Selon le rapport hebdomadaire de l’Agence américaine d’information sur l’Energie (EIA) diffusé mercredi, les stocks américains de brut ont progressé de 600’000 barils, à 493,0 millions de barils (MB), au 16 avril.

Les analystes interrogés par Bloomberg avaient tablé sur une baisse médiane de 3,5 MB.

Dans les cuves de Cushing dans l’Oklahoma (Centre sud), où se trouve le pétrole WTI coté à New York, les réserves ont toutefois baissé (- 1,3 MB), à 45,4 MB.

Les stocks d’essence ont un peu augmenté, de 100’000 barils, alors que les analystes avaient prévu une hausse plus conséquente (+1 MB).

En revanche, les stocks de produits distillés (fioul et gaz de chauffage) ont reculé de 1,1 MB, un peu plus que les 1,7 MB attendus par le marché.

Les raffineries ont fonctionné à 85% de leurs capacités, transformant en moyenne 14,8 millions de barils par jour (mbj), un rythme très légèrement inférieur à celui de la semaine précédente.

Les importations américaines de brut ont baissé, passant de 5,9 mbj à 5,4 mbj. Les exportations sont restées quasi stables, à 2,5 mbj.

La production a stagné, les Etats-Unis ayant extrait en moyenne 11 mbj la semaine dernière.

Du côté de la demande implicite, 19,7 millions de barils ont été livrés quotidiennement en moyenne lors des quatre dernières semaines, soit 30,7% de plus qu’à la même période l’an dernier.

Déjà en baisse avant la diffusion du rapport, le baril new-yorkais de WTI abandonnait 0,8% à 62,20 dollars aux alentours de 15H00 GMT.

A lire aussi...