Les marchés chinois restent optimistes

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Hang Seng de Hong Kong a progressé de 0,24% à 30’093,38 points. Shanghai et Shenzhen ont avancé de manière encore plus nette.

Les Bourses chinoises abordaient jeudi le weekend pascal sur des gains et restaient optimistes malgré les craintes de guerre commerciale.

L’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong, qui sera fermée vendredi, a progressé de 0,24% (70,85 points) à 30’093,38 points après avoir perdu 2,5% la veille.

En Chine continentale, l’indice composite de la place de Shanghai a gagné 1,22% (38,24 points) à 3’160,53 points dans un volume d’échanges de 210,9 milliards de yuans (27,10 milliards d’euros).

Celui de Shenzhen a lui avancé de 0,98% (17,73 points) à 1’830,09 points avec un chiffre d’affaires de 268 milliards de yuans (34,44 milliards d’euros).

Les places financières ont été dominées par la volatilité en raison des tensions commerciales et des jours sombres pour les valeurs technologiques à Wall Street, ce qui a alimenté l’incertitude.

La visite de Kim Jong Un en Chine a suscité de l’espoir d’une normalisation de la situation dans la péninsule coréenne, mais ce tournant a finalement peu pesé.

Le géant de l’internet Facebook a entraîné toutes les valeurs vedettes du secteur, inquiet d’une régulation après le scandale des fuites de données personnelles des abonnés du réseau social.

Tesla, Amazon, Twitter et Alphabet, maison-mère de Google ont été secoués par la tempête, plombant le Nasdaq, qui regroupe ces valeurs. Cet indice a perdu 0,9% mercredi.

A Hong Kong, le poids lourd Tencent a lâché 0,63% à 409,60 dollars de Hong Kong (HKD) après avoir chuté de 4,63% mercredi. AAC Technologies a lui laissé 0,35% à 141,60 HKD après 6,33% la veille.

Les analystes s’attendent à davantage de turbulences. «Il faut se préparer à un marché agité, dominé par la volatilité», a estimé Bob Doll, gérant de portefeuille et chef stratégiste actions de Nuveen Asset Management, dans une déclaration à l’agence financière Bloomberg TV.

Les titres de l’énergie ont également fini en baisse, CNOOC reculant de 0,52% à 11,56 HKD et PetroChina de 1,82% à 5,39 HKD.

Mais les valeurs financières et de l’assurance ont terminé en hausse, AIA grimpant de 1,68% à 66,40 HKD et China Construction Bank de 0,25% à 8,05 HKD. China Mobile a lui pris 0,91% à 71,95 HKD.

L’opérateur de casinos Sands China a progressé de 2,43% à 42,20 HKD et China Resources Land de 1,24% à 28,55 HKD.

Sur le continent, les indices ont profité de l’annonce d’une prochaine baisse de la TVA.

«Les marchés ont salué les informations selon lesquelles la taxe à valeur ajoutée sera abaissée dans certains secteurs», a indiqué Zhang Yanbing, analyste de Zheshang Securities.

La TVA sur les produits manufacturés sera ramenée à 16% au lieu de 17% à partir du 1er mai, tandis que le taux de cette taxe sur les secteurs du transport, la construction et des services de télécommunications sera abaissé à 10% contre 11% auparavant, a indiqué mercredi le gouvernement.

Le géant bancaire ICBC a gagné 1,84% à 6,09 yuans et China Merchants Bank 2,13% à 29,31 yuans.

Dans l’immobilier, China Vanke, coté à Shenzhen, a bondi de 9,03% à 34,16 yuans et Poly Real Estate Group (coté à Shanghai) a gagné 5,20% à 13,76 yuans.

A lire aussi...