Actions européennes: la décollecte se poursuit

Jocelyn Jovène

1 minutes de lecture

Malgré le rebond des marchés, les gérants actifs ont été pénalisé par les sorties de leurs fonds.

Au cours du premier trimestre, le rebond des marchés actions européen n’a pas profité à la collecte des gérants actifs dont les fonds sont agréés à la vente en France.

Toutes les catégories de l’univers actions européennes de Morningstar ont enregistré des retraits, dans des proportions variables toutefois. Les fonds de petites et moyennes valeurs de la zone euro, ainsi que les stratégies axées sur le retour à l’actionnaire (Equity Income), ont été les moins affectées par le mouvement de décollecte.

Les grandes capitalisations ont le plus souffert avec des décollectes de plus de 3 milliards pour les fonds spécialistes des catégories grandes capitalisations de la zone euro ou des grandes capitalisations mixtes européennes.

Cette sortie des investisseurs s’explique par les contre-performances des gérants actifs l’an dernier.

Mais elle illustre surtout le comportement moutonnier et très court termiste des investisseurs.

Au moment où la correction boursière s’est amplifiée – courant du quatrième trimestre – les investisseurs ont préféré sortir et n’ont pas ainsi profité du rebond des marchés actions, alors que certains gérants observaient dès janvier que l’environnement de marché offrait de réelles opportunités d’investissement.

A lire aussi...