SPS va raboter son dividende en raison de la pandémie

AWP

1 minutes de lecture

Son montant, ainsi que la stratégie future en la matière, seront dévoilés le 25 février 2021 lors de la présentation des résultats annuels.

Le groupe immobilier Swiss Prime Site (SPS) a annoncé mardi en préambule de sa journée des investisseurs qu’il comptait raboter la rémunération de ses actionnaires pour l’exercice en cours en raison des incertitudes liées à la crise sanitaire, ainsi que de la baisse des recettes consécutive à la vente de Tertianum.

Au vu des difficultés auxquelles la société est confrontée dans plusieurs secteurs d’activité - hôtellerie, restauration, cinéma, évènementiel - le dividende pour 2020 sera inférieur à celui de l’exercice précédent.

Son montant, ainsi que la stratégie future en la matière, seront dévoilés le 25 février 2021 lors de la présentation des résultats annuels, précise l’entreprise soleuroise cotées sur SIX dans un communiqué.

Les deux segments Immobilier et Services ont connu une évolution qualifiée de «bonne» au 3e trimestre, malgré les effets toujours sensibles de la pandémie de coronavirus, dont l’impact a été revu à la baisse, à 15 millions, contre 20 millions jusqu’ici.

Le portefeuille immobilier a crû de 100 millions de francs, portant la valorisation du parc à 12 milliards.

Dans la foulée, SPS a annoncé que Rudolf Huber, qui siège au conseil d’administration depuis 2002, ne se représenterait pas pour un nouveau mandat à l’occasion de l’assemblée générale de 2021, sans plus de précisions, mais en le remerciant pour sa «longue et précieuse» contribution

A lire aussi...