Peach Property améliore ses résultats annuels

AWP

1 minutes de lecture

Le produit des loyers a bondi de 40,6% à 54,8 millions de francs, et celui des revalorisations s’est envolé de 38,9% à 157,8 millions. L'action monte.

La société immobilière Peach Property a enregistré l’année dernière une amélioration de ses résultats tous azimuts et table sur de bonnes perspectives pour l’année en cours. Le directeur général a par ailleurs annoncé pour la première fois le versement d’un dividende.

Le produit des loyers a bondi de 40,6% à 54,8 millions de francs, et celui des revalorisations s’est envolé de 38,9% à 157,8 millions, faisant passer le chiffre d’affaires total en 2020 à 213,6 millions (+32,9%), a précisé l’entreprise zurichoise dans son rapport annuel publié mardi.

Les charges ont quant à elles gonflé de 13,3% à 35 millions de francs. Malgré cela, le résultat opérationnel a progressé de plus d’un tiers (+37,6%) à 178,6 millions. Le bénéfice net du groupe s’est établi à 127,3 millions, en hausse de 40% comparé à 2019.

Peach Property a en outre augmenté son portefeuille résidentiel en achetant 10’800 appartements en Allemagne pour atteindre un total actuel de 23’200, soit une valeur de portefeuille d’environ 2,1 milliards de francs.

Premier versement du dividende

Pour la première fois, le conseil d’administration a proposé le versement d’un dividende de 30 centimes par action. «Le dividende doit être durable et suivre l’évolution des liquidités opérationnelles» a affirmé Thomas Wolfensberger, le directeur général du groupe lors d’une conférence de presse tenue mardi. A moyen terme, il estime que le rendement du dividende devrait s’élever à 2%.

«Nous avons atteint une taille critique avec un portefeuille de plus de deux milliards de francs», a d’ailleurs ajouté le patron, sans vouloir confirmer s’il y aura ou non de larges acquisitions prévues pour 2021.

Seul projet en cours en Suisse, la «péninsule» à Wädenswil, qui avait été approuvée en février 2020 et qui «progresse bien», selon M. Wolfensberger. Alors que le début de la construction est prévue pour 2022, la vente des nouveaux appartements devrait commencer dès le deuxième trimestre de cette année. La direction prévoit des revenus locatifs annuels d’environ un million de francs.

Pour la suite de son exercice, Peach Property est optimiste et prévoit une croissance d’au moins 75% des revenus locatifs pour atteindre 95 millions de francs, ainsi qu’une progression de la marge opérationnelle. La société zurichoise s’attend à une «augmentation substantielle» du dividende dans les prochaines années.

A 12h49, la nominative Peach Property prenait 1,2% à 51,40 francs dans un SPI en hausse de 0,26%.

A lire aussi...