Résultats semestriels en hausse pour la Banque cantonale d’Obwald

AWP

1 minutes de lecture

La somme de bilan frôle désormais les 6 milliards de francs.

La Banque cantonale d’Obwald (OKB) a bouclé les six premiers mois de 2021 sur des résultats en hausse, portés par le redressement des activités de négoce, qui avaient bu la tasse un an plus tôt dans le sillage de la déconvenue boursière qui avait suivi l’éclatement de la crise pandémique. La somme de bilan frôle désormais les 6 milliards de francs.

Le produit d’exploitation a bondi de plus d’un tiers (+36,8%) à 36,5 millions de francs. Principale source de revenus, les opérations sur intérêts ont dégagé un excédent net de 25,5 millions, en hausse de 5,6% en comparaison annuelle. Le produit des commissions et services a progressé de 7,8% à 4,3 millions, alors que le résultat des activités de négoce est revenu en territoire positif, à près de 6,7 millions, contre -1,5 million un an plus tôt.

Alors que les charges ont légèrement enflé (+2,5%) à 16,5 millions de francs, le résultat d’exploitation a plus que doublé (+120,4%) à 18,1 millions, dopé par l’effet de base dû à la crise sanitaire. Mais même comparé aux chiffres du premier semestre 2019, cet indicateur a progressé de près de 20%, souligne l’établissement de Suisse primitive jeudi dans son pointage à mi-parcours.

Au bilan, les crédits à la clientèle se montaient à 3,87 milliards de francs, en hausse de 2,0% par rapport au bouclement de 2020, alors que les dépôts ont bondi de 7,2% à 4,39 milliards. La somme de bilan s’établissait à 5,95 milliards (+7,8%).

Au vu de sa performance en première moitié d’année, la direction de la banque anticipe de «très bons résultats» pour l’ensemble de l’exercice, malgré une légère décélération au second semestre, qui ne bénéficiera pas de l’apport des dividendes de participations, ainsi que les incertitudes liées à l’évolution de la situation sanitaire.

 

A lire aussi...