Premier trimestre solide pour la Banque cantonale de Glaris

AWP

1 minutes de lecture

Le bénéfice net a bondi de 21,2% sur un an à 6,1 millions de francs tandis que le résultat opérationnel a décollé de 23,4% à 7,2 millions.

Tous les voyants sont restés au vert pour la Banque cantonale de Glaris (GLKB) sur les trois premiers mois de l’année 2021, et ce malgré la poursuite de la crise pandémique. L’établissement glaronais a poursuivi sur la bonne lancée de 2020 en dégageant un bénéfice net en forte progression.

Le bénéfice net a bondi de 21,2% sur un an à 6,1 millions de francs tandis que le résultat opérationnel a décollé de 23,4% à 7,2 millions, d’après un communiqué dévoilé mercredi.

La GLKB précise toutefois que la comparaison du premier trimestre 2020 avec celui de 2021 est plutôt «limitée» du fait du caractère exceptionnel de l’apparition du Covid-19 l’année précédente.

Les opérations d’intérêt ont augmenté de 4,0% et ont permis de dégager un résultat net de 16,3 millions de francs. Dans les opérations de commissions, les revenus ont progressé de 1,5% pour atteindre 3,5 millions.

Le principal moteur de cette amélioration, selon la GLKB, est l’augmentation des revenus de la «Kreditfabrik», propulsée par l’importante commande annoncée par la Mobiliar. En tout, les recettes ont cru de 19,4 % pour atteindre 20,9 millions de francs.

Les charges d’exploitation ont toutefois progressé de 17,2% pour atteindre 12,8 millions de francs tandis que les charges du personnel ont augmenté à 7,9 millions, expliqué par la banque comme une conséquence de la croissance du nombre d’employés.

La somme au bilan a bondi de 5,4% pour atteindre 7,43 milliards de francs, dont 5,08 milliards de créances hypothécaires (+0,8%) et 4,31 milliards de dépôts à la clientèle (+2,6%).

A lire aussi...