La Banque Cantonale du Valais publie son rapport de gestion 2019

Communiqué, Banque Cantonale du Valais

1 minutes de lecture

Au-delà des résultats financiers, 2019 a été l’occasion pour la BCVs de renforcer ses engagements notamment en faveur de l’environnement.

La Banque Cantonale du Valais réalise à nouveau un solide exercice annuel. Le résultat opérationnel s’élève à 118,4 millions de francs, en hausse de 2,1 %. Les créances hypothécaires connaissent un développement réjouissant et franchissent, pour la première fois, le seuil des 10 milliards de francs.

Les indicateurs de référence présentés dans ce rapport démontrent que la BCVs se place parmi les banques les plus efficientes de Suisse, qu’elle possède une solide assise financière, qu’elle représente un véhicule de placement attractif et qu’elle s’engage pour le Valais et sa population.

Une solide assise financière

Les bons résultats 2019 permettent à la BCVs d’augmenter ses fonds propres de base à hauteur de 48,9 millions de francs, à 1,365 milliard, après répartition du bénéfice. Le ratio CET1 (Common Equity Tier 1 ou fonds propres de base durs) de 18.3 % au 31 décembre 2019 dépasse largement l’objectif de fonds propres réglementaires fixé par le régulateur. Il témoigne de la solide assise financière de la Banque qui lui permet de poursuivre le développement de son modèle d’affaires et d’offrir aux actionnaires des perspectives financières durables.

Importante rétribution aux actionnaires et aux collectivités publiques

La BCVs a défini une politique de dividende sur le long terme, basée sur les résultats et offrant un rendement attractif (2,96 % en 2019). Pour l’exercice 2019, le Conseil d’administration propose le paiement d’un dividende de 3,35 francs par action, similaire à celui de 2018. Ceci correspond à un taux de distribution (payout ratio) de 51,74 %. Les collectivités publiques pourront ainsi bénéficier du versement d’un montant de 57,3 millions de francs sous forme de dividende, d’impôts et de rémunération de la garantie de l’Etat.

Une banque engagée

Au-delà des résultats financiers, 2019 a été l’occasion pour la BCVs de renforcer ses engagements notamment en faveur de l’environnement. Si elle pratique de longue date une politique active en matière de développement durable, elle a consolidé son organisation en se dotant d’une nouvelle entité exclusivement consacrée à ce secteur. Elle a également intégré une approche de durabilité dans ses propositions d’investissement. Chaque année, la BCVs soutient de nombreux événements ou sociétés que ce soit dans le domaine social, culturel, sportif ou encore académique. En 2019, ce sont 793 clubs, associations ou manifestations animant la vie locale dans toutes les régions du canton qui en ont bénéficié. Elle est également active via sa Fondation du 100e pour soutenir des actions humanitaires et sociales ainsi que de jeunes talents valaisans.

Perspectives

L’incertitude sur les marchés financiers ainsi que les taux d’intérêts négatifs devraient continuer d’influencer le développement des affaires. De plus, les conséquences financières liées à l’épidémie du coronavirus demeurent très incertaines. Cependant, grâce à sa forte présence dans le marché et sa grande capacité d’adaptation, la BCVs prévoit des résultats dans la continuité des années précédentes.

 

Télécharger le rapport complet en cliquant ici.

A lire aussi...