Helvetia tiendra son AG en l’absence des actionnaires

AWP

1 minutes de lecture

La holding ne sera pas en mesure d’accueillir les actionnaires le 24 avril. Ces derniers seront donc contraints d’exercer leurs droits via un serveur indépendant.

A l’instar de nombre d’entreprises, l’assureur Helvetia a annoncé qu’il tiendra son assemblée générale sans la participation physique de ses actionnaires, en raison des mesures mises en place pour endiguer la propagation de Covid-19. Le financement de l’acquisition de Caser n’est pas remis en cause.

En raison des mesures décrétées par le Conseil fédéral, la holding saint-galloise ne sera pas en mesure d’accueillir les actionnaires à son quartier général le 24 avril. Ces derniers seront donc contraints d’exercer leurs droits via un serveur indépendant.

Le dividende n’est pas menacé et la solvabilité et la capitalisation se situent dans le cadre des objectifs fixés, assure l’entreprise lundi dans un communiqué. Et d’insister sur le fait que la situation actuelle «ne change pas les considérations fondamentales concernant le financement de l’acquisition de Caser».

En janvier, Helvetia s’était porté acquéreur de 70% de l’assureur espagnol pour quelque 780 millions d’euros. La finalisation de la transaction, initialement prévue fin mai, pourrait être retardée jusqu’au début de l’été, en raison des processus réglementaires, eux-mêmes affectés par la crise du coronavirus.

La composition du financement reste celle communiquée lors de l’annonce du rachat, à savoir un tiers en actions et le reste en capital hybride. Dans ce contexte, l’assemblée sera appelée à valider la création de capital autorisé à hauteur de 15% du capital-actions en circulation.

Le principal actionnaire Patria Genossenschaft soutient «sans réserve» l’acquisition et le mode de financement proposé. En cas d’augmentation de capital, il entend acheter des titres au moins dans les mêmes proportions que sa participation actuelle, précise Helvetia dans son communiqué.