Goldman Sachs procède à une seconde série de licenciements

AWP

1 minutes de lecture

L’établissement avait déjà congédié un peu moins de 400 personnes en septembre.

La banque d’affaires américaine Goldman Sachs, qui avait décidé au début de la pandémie de suspendre les licenciements, procède cette semaine à une deuxième série de renvois en trois mois, a indiqué à l’AFP mercredi une source proche du dossier.

L’établissement avait déjà congédié un peu moins de 400 personnes en septembre.

Les licenciements effectués cette semaine concernent toutes les divisions et zones géographiques de la banque, a précisé la source.

Sollicitée par l’AFP, Goldman Sachs a confirmé avoir «pris la décision d’engager un nombre modeste de licenciements» sans vouloir donner de détails sur le nombre de personnes concernées ou les raisons sous-jacentes.

Selon l’agence Bloomberg, la nouvelle série de licenciements ne devrait pas être supérieure à celle décidée en septembre, qui correspondait à un peu moins de 1% des effectifs de la banque.

Dopée par son activité sur des marchés financiers en forme malgré la paralysie de l’activité économique causée par le Covid-19, Goldman Sachs a presque doublé son bénéfice net au troisième trimestre.

A lire aussi...