ERI Bancaire propose sa solution bancaire sur le cloud public d’IBM

Communiqué, ERI Bancaire & IBM

1 minutes de lecture

La nouvelle offre hébergée sur le public cloud IBM apportera davantage de flexibilité aux clients de la banque privée.

IBM a annoncé aujourd'hui qu'ERI Bancaire, fournisseur de la solution bancaire en temps réel Olympic Banking System pour le secteur financier mondial, propose le public cloud d'IBM pour héberger sa plate-forme et étendre par la même son offre SaaS (Software as a Service). Le passage au public cloud permettra aux clients de la banque privée de maintenir des coûts faibles en adaptant la taille de l'infrastructure sur la demande réelle et changeante, de maintenir la disponibilité, et de contribuer à satisfaire aux obligations réglementaires en matière de sécurité et de conformité du secteur des services financiers.

Il existe peu de secteurs aussi réglementés que le secteur bancaire. Les petites institutions financières doivent relever le défi de faire face aux mêmes besoins de flexibilité et d’exigences de conformité et de sécurité que les grandes banques, tout en étant soumises à une pression plus importante sur les coûts. En réponse à ce défi, ERI a travaillé avec IBM pour proposer Olympic Banking System sur le public cloud d'IBM et ainsi étendre sa solution en modèle SaaS, avec la flexibilité nécessaire en termes de coûts et une meilleure gestion de la charge de travail, tout en alignant la taille de l'infrastructure à la demande réelle. Et ceci, en répondant aux obligations réglementaires du secteur. 

La solution intègre IBM Cloud Kubernetes Service pour gérer les conteneurs et offre aux utilisateurs un logiciel bancaire en temps réel, avec support multi-pays et multi-juridictionnel. Le public cloud IBM est également l’un des moteurs de développement pour les offres d'ERI, donnant accès à des technologies à forte valeur ajoutée, notamment l'IA, pour stimuler l'innovation et mieux servir ses clients.

«Il y a un grand intérêt dans l'élasticité et la flexibilité du cloud», explique Jean-Philippe Bersier, directeur Business Development chez ERI. «Les banques doivent accorder une attention particulière aux clôtures de fin de mois, de trimestre et d’année. Ce sont les périodes les plus chargées. Et avec une structure traditionnelle, elles devraient se dimensionner pour ces pics d’activité, ce qui pourrait s’avérer difficile pour certaines d’entre elles. En exploitant le public cloud d’IBM et un modèle SaaS, nous permettons d'ajuster les coûts de leur infrastructure à leurs besoins exacts».

A lire aussi...