Blackstone Resources veut coter ses actions sur SIX dès lundi

AWP

1 minutes de lecture

La société de participations compte utiliser les fonds pour poursuivre sa politique d’acquisitions.

Blackstone Resources veut coter ses actions à la Bourse suisse. La société de participations active dans les matières premières et leur négoce souhaite ainsi élargir la base de son actionnariat et s’assurer des fonds pour des acquisitions futures. Le premier jour de négoce est prévu le lundi 9 juillet, a précisé la société jeudi.

Sise à Baar dans le canton de Zoug, Blackstone est composée de neuf entreprises employant 45 collaborateurs dans six bureaux répartis à l’international. Fondée en 1995 par Ulrich Ernst, toujours directeur général et président du conseil d’administration, la société s’est développée par «nombre d’acquisitions». Une stratégie qu’elle compte poursuivre grâce à la cotation sur SIX.

Blackstone construit et gère des sites de production au Pérou, en Colombie, au Canada, en Norvège et en Mongolie. Elle met l’accent sur les métaux utilisés dans la production de batteries, tels que le cobalt, le lithium, le cuivre ou le nickel... L’or et l’argent font également partie de ses activités.

«Notre vision est de combler le déficit d’approvisionnement dans les métaux destinés aux batteries et de répondre à la demande croissante du marché des véhicules électriques, en pleine expansion», a souligné Blackstone, convaincue que ce marché connaîtra une «croissance explosive» dans les années à venir.

En 2017, la société a réalisé un bénéfice net de 3,8 millions francs et une augmentation des fonds propres de 13,5 millions grâce à la revalorisation des actifs du groupe.

Au total, 42,7 millions de titres au porteur doivent être cotés sur SIX sous le symbole BLS.

A lire aussi...