Risque de récession de 10% à 15% selon S&P Global

S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

Les politiques macroéconomiques restent favorables à la croissance pour les 12 prochains mois, malgré une normalisation progressive de la politique monétaire.

S&P Global voit un risque de récession de 10% à 15% dans l'économie américaine au cours des 12 prochains mois – en baisse de 15% à 20% en novembre, selon un rapport trimestriel intitulé «US Business Cycle Barometer». Par rapport aux dernières années, la dynamique de croissance économique est plus importante en ce début d'année; les politiques macroéconomiques restent favorables à la croissance pour les 12 prochains mois, malgré une normalisation progressive de la politique monétaire.

La reprise de la croissance économique au second semestre de 2017 a plus ou moins réduit l'écart de production, défini comme la différence entre la production réelle et la production potentielle estimée, pour la première fois en dix ans. Cela marque un changement de régime pour l'économie: passer d'une phase de récupération (croissance plus rapide que la tendance mais inférieure au niveau de capacité) à une phase d'expansion (croissance plus rapide que la tendance et niveau de production supérieur à la capacité). Néanmoins, l'écart de production étant étroitement fermé et l'incertitude entourant l'estimation de la production potentielle, les pressions inflationnistes pourraient rester modestes en 2018.

Des réductions d'impôt de l'ordre de 1 500 milliards de dollars sur 10 ans et une augmentation de 296 milliards de dollars des plafonds des dépenses discrétionnaires du gouvernement pour les exercices 2018 et 2019 combinés stimuleront l'économie américaine en fin de cycle. Ainsi, S&P Global prévoit au moins trois hausses de taux (avec des probabilités croissantes d'un quart) de 25 points de base (pb) chacune en 2018, alors que les taux à long terme augmentent également en raison de la répercussion des taux à court terme, de la croissance et les anticipations d'inflation par rapport aux mesures de relance budgétaire et un déficit budgétaire plus important.

Les principaux indicateurs avancés laissent présager une poursuite de la croissance au premier semestre 2018. S&P Global table sur une croissance économique de 2,8% (moyenne annuelle), mesurée par le PIB réel, après une croissance de 2,3% en 2017. l'expansion économique devrait revenir à sa tendance à long terme de croissance de moins de 2% d'ici 2020, à mesure que la relance budgétaire se ralentit et que le resserrement monétaire cumulé commence à se faire sentir.