Assistants personnels intelligents, Inde et bien-être

Communiqué, Robeco

3 minutes de lecture

Robeco explique comment certaines tendances de croissance structurelle continuent de refléter l’évolution du pouvoir d’achat et des préférences des consommateurs.

Toujours le même cap? Alors que les investisseurs réévaluent les perspectives 2019 de l’économie mondiale, l’équipe d’investissement thématique de Robeco explique comment certaines tendances de croissance structurelle continuent de refléter l’évolution du pouvoir d’achat et des préférences des consommateurs.

Points clés

  • Essor des appareils à commande vocale auprès des consommateurs numériques;
  • Forte opportunité de croissance avec l’émergence des marchés de la consommation en Inde;
  • Des marques solides: un intérêt grandissant pour la santé et le bien-être.
Consommateurs numériques: l’ère des assistants personnels intelligents

Alors que certains investisseurs à court terme ont pris peur face au repli du quatrième trimestre dans le secteur IT et au sein des valeurs «growth» en général, les investisseurs à long terme peuvent considérer les valorisations plus faibles comme une opportunité d’accroître leur exposition à leurs titres préférés. Ainsi, l’équipe Trends de Robeco se concentre sur les sociétés technologiques qui exploitent l’insatiable appétit des consommateurs pour les appareils à commande vocale.

Les assistants personnels intelligents comme Google Home et Amazon Alexa constituent un élément clé de «l’Internet des objets», qui permet de connecter les appareils d’un logement (TV, réfrigérateurs, chauffages thermostatiques et systèmes de sécurité intelligents). La commande vocale est la dernière étape franchie pour faciliter l’accès aux systèmes technologiques, car son utilisation est plus facile, plus rapide et plus intuitive qu’un clavier.

Environ 25% des foyers américains
possèdent au moins un assistant intelligent.

Les consommateurs plébiscitent cette technologie: environ 25% des foyers américains possèdent au moins un assistant intelligent, et nos spécialistes Jack Neele et Richard Speetjens prévoient que cette tendance va gagner du terrain dans d’autres pays, emmenée par les marchés anglophones. Selon eux, les niveaux de pénétration devraient à terme rejoindre ceux des États-Unis. Les plateformes chinoises reproduisent déjà cette technologie en vue de capitaliser sur le potentiel de croissance. Toutefois, la thèse d’investissement dans ces technologies à commande vocale s’accompagne de risques, notamment réglementaires (réglementation accrue dans l’UE ou taxe sur les services numériques, basée sur les revenus).

Jack Neele et Richard Speetjens anticipent le développement de mesures règlementaires de surveillance de la façon dont les grands acteurs traiteront les informations issues de ces appareils allumés en permanence. Par conséquent, afin de maximiser leur potentiel de croissance, les entreprises devront maintenir, voire dans certains cas augmenter, les investissements dans des domaines tels que la sécurité des données. Néanmoins, malgré un durcissement réglementaire sur l’utilisation des données, les deux investisseurs estiment que la croissance des technologies à commande vocale reste remarquable.

Marchés émergents: accélération en Inde et ralentissement en Chine

Malgré le ralentissement chinois en cours, les nouvelles classes de consommateurs issues des émergents offrent un potentiel de croissance considérable, estiment les deux gérants. Flagrant exemple de croissance ces dix dernières années, la Chine a vu ses marchés de la consommation devenir beaucoup plus développés et très compétitifs. Pour autant, Jack Neele et Richard Speetjens s’intéressent de plus en plus à la croissance de la consommation en Inde.  

Après avoir été derrière la Chine pendant presque dix ans, en matière d’urbanisation et de consumérisation, l’Inde offre à présent des perspectives prometteuses, soutenue par une augmentation rapide de la population – contrairement à sa voisine où la croissance démographique s’est largement stabilisée. De fait, de nombreuses évolutions observées en Chine des dix dernières années se produisent à présent en Inde, sous l’effet de facteurs tels que l’urbanisation et l’appétit grandissant des consommateurs pour des produits alimentaires de qualité comme pour les produits de base, tandis que les canaux de distribution se développent de plus en plus.

C’est pourquoi Jack Neele et Richard Speetjens ont construit une exposition à des sociétés similaires à celles achetées par leur équipe en Chine il y a dix ans, notamment des entreprises possédant des canaux de distribution uniques et efficients, et des leaders de catégorie dans des secteurs tels que les supermarchés, en particulier les producteurs de produits alimentaires (fabricants de biscuits, par exemple). Les distributeurs bénéficiant d’une forte présence, tels que les nombreuses boutiques ayant pignon sur rue et/ou en ligne, ont également attiré leur attention.

Des opportunités peuvent émerger pour les entreprises qui fournissent
des ingrédients spécialisés aux grands producteurs agroalimentaires.

Alors que le marché chinois de la consommation est devenu saturé, les gérants de fonds Robeco reconnaissent qu’il s’agit toujours d’un marché gigantesque présentant des opportunités intéressantes, même si plus rares aujourd’hui. L’Inde se trouve à une étape plus précoce de la phase de croissance, ce qui peut se traduire par plus de risques mais aussi plus d’opportunités. Tandis que la Chine tente de rééquilibrer son économie en se concentrant sur la croissance rapide de la consommation domestique, aux dépens des exportations, l’Inde demeure une économie plus centrée sur elle-même, avec des niveaux relativement élevés de consommation domestique, ce qui souligne le potentiel de croissance compte tenu de l’émergence actuelle de la classe de consommateurs domestiques.

Les marques fortes comptent sur les consommateurs sensibles à leur santé

Jack Neele et Richard Speetjens s’intéressent aux sociétés qui exploitent la tendance durable de sensibilisation accrue des consommateurs à la santé et au bien-être, comme l’atteste la popularité grandissante des montres connectées, comme les FitBits, ou l’intérêt croissant pour la composition et la provenance des aliments.

Cette tendance ne se limite pas à une classe d’âge, mais on observe que les jeunes font particulièrement attention aux ingrédients et à la composition de ce qu’ils mangent, et qu’ils sont prêts à mettre le prix pour avoir des produits d’origine naturelle, équitable et/ou biologique, ainsi que des aliments compatibles avec des exigences diététiques spécifiques. De même que pour les producteurs spécialisés qui vendent en direct à des consommateurs plus sensibilisés à leur santé, des opportunités peuvent émerger pour les entreprises qui fournissent des ingrédients spécialisés aux grands producteurs agroalimentaires.

Ces fournisseurs correspondant à la thématique de l’équipe Trends de Robeco deviennent cependant plus difficiles à identifier dans la mesure où les grands noms de l’agroalimentaire, qui surfent également sur la vague de la santé et du bien-être, s’engagent dans des fusions-acquisitions. Par exemple, le géant français Danone vient de racheter l’Américain WhiteWave Foods, fournisseur de produits laitiers biologiques et de substituts laitiers à base de plantes, en vue de mieux répondre à l’évolution des préférences des consommateurs.

Évaluer les valorisations dans le contexte des tendances de fond de la croissance

Alors que le repli du quatrième trimestre a fait dégringoler les résultats de l’année calendaire 2018, les performances du marché étant devenues négatives – mais le fonds ayant conservé ses bonnes performances relatives –, les entreprises dans lesquelles Jack Neele et Richard Speetjens investissent ont continué de bénéficier d’une croissance à deux chiffres de leurs résultats. Les valorisations sont revenues vers le bas de notre fourchette à long terme, ce qui les rend plus attractives, même sur une période s’étirant jusqu’à trois ou quatre ans en arrière.

Par conséquent, en ce qui concerne les valeurs appréciées des gérants de Robeco, le rapport entre la croissance attendue des résultats et les valorisations est devenu plus favorable, ce qui leur permet d’être optimistes quant à leurs potentielles performances. Pour l’avenir, Jack Neele et Richard Speetjens comptent aller au-delà des fluctuations du marché à court terme puisqu’ils entendent exploiter les puissantes tendances sous-jacentes de la croissance mondiale sur les marchés des consommateurs.