Climat: les entreprises B Corp s’engagent pour le zéro émissions

Communiqué, B Lab

3 minutes de lecture

Plus de 500 entreprises certifiées veulent prendre 20 ans d’avance sur l’accord de Paris. Parmi elles, 15 entreprises suisses ont pris cet engagement.

Alors que la COP25 (la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique) est en cours à Madrid, plus de 500 entreprises certifiées B Corp à travers le monde se sont publiquement engagées aujourd'hui à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre à net zéro d’ici à 2030. L’objectif de ces entreprises est d’atteindre net zéro 20 ans plus tôt que la cible fixée par l’Accord de Paris, accélérant ainsi leurs efforts pour maintenir le réchauffement climatique sous la barre de 1,5 C.

Au niveau suisse, 15 entreprises se sont engagées à atteindre zéro émissions nettes d'ici à 2030: 7 Peaks Brasserie, ARU SA, B+G & Partners SA, Baabuk, Codalis, Coninco Explorers in finance SA, ecoRobotix SA, Groupe Serbeco, Loyco SA, MagicTomato, Mobilidée, Montagne Alternative, One Creation Cooperative, Opaline SA et Twist SA.

Au niveau mondial, de grandes entreprises telles que Patagonia, The Body Shop, Allbirds, Davines, The Guardian, Aguas Danone Espagne, Intrepid Travel, et Ecoalf ont également pris cet engagement pionnier.

Les entreprises certifiées B Corp sont des entreprises qui répondent aux normes les plus élevées en matière de performance sociale et environnementale, de transparence et de responsabilité légale.

Il y a plus de 30 B Corps en Suisse, elles font ainsi partie de la communauté de plus de 3000 B Corps dans le monde, provenant de plus de 70 pays et 150 industries. Celles-ci partagent une vision, qui est celle d’utiliser la force du monde des affaires pour l’intérêt général et afin d’apporter des solutions aux grands défis sociaux et environnementaux auxquels la planète et ses habitants sont confrontés aujourd'hui, y compris la crise climatique.

Cet engagement audacieux en faveur de la protection du climat représente une des actions les plus transformatives menée par un large groupe d’entreprises au niveau suisse et mondial. Ces entreprises font preuve d’un réel leadership en démontrant qu’une prise de position et un accélération des efforts du secteur privé est cruciale dans une époque d’instabilité et d’incertitude environnementale et économique. 

Que dit la communauté globale des B Corps? 

Olivier Ferrari, CEO Coninco Explorer in Finance: «La science vient de nous donner les dernières données en relation avec le réchauffement climatique, et c'est entre 3° et 4,5° de hausse de la température en 2030 qui est mesuré, si nous n'entreprenons pas une changement drastique. Nous sommes dans l'urgence de l'urgence. La finance se doit de canaliser des moyens dans les sociétés intégrant la transition climatique, les infrastructures durables, l'efficience énergétique et ce, maintenant. Pour Coninco Explorers in finance "Let's get to zero" en 2030 c'est un engagement ferme propre, et à partager, que nous implémentons dans tous nos modèles de gestion durable et pour les clients qui nous le demandent, et aussi en promouvoir les opportunités offertes par le marché. La prochaine décade est la dernière chance de lutter contre le changement climatique.»

Christopher Davis, directeur international du développement durable, The Body Shop: «Les appels à l'action face à l'urgence climatique se font de plus en plus pressants, mais pourtant les émissions mondiales continuent d’augmenter. Si nous voulons avoir une chance de pouvoir faire face à cette crise, nous devons travailler ensemble. Nous sommes fiers de travailler collectivement, aux côtés des autres B Corps dans le monde pour passer à l'action.»

Que disent les représentants de B Lab dans le monde entier?

Jonathan Normand, fondateur et directeur exécutif de B Lab Suisse: «Depuis sa fondation en 2006, le mouvement B Corp repose sur le leadership. Les B Corps sont des entreprises qui ont intégré, au sein de leurs statuts et leur stratégie, la prise en compte des intérêts de leurs parties prenantes dans leur ensemble, et pas seulement ceux des actionnaires. Les B Corps répondent à l'appel pour faire face à la crise climatique en agissant de manière décisive, urgente et audacieuse. La COP25 est un moment décisif, où tous les secteurs de la société doivent exprimer leurs engagements et renforcer leur ambition de prendre des mesures pour faire face à la crise climatique. Nous espérons que les B Corps, qui déclarent leur engagement à zéro émissions nettes d'ici 2030, seront un puissant phare qui inspirera des entreprises dans le monde entier à emboîter le pas. En agissant à la fois individuellement et collectivement pour drastiquement réduire leurs émissions de carbone et atteindre l'objectif zéro émissions nettes d'ici à 2030, les B Corps essaient de faire leur part pour assurer l'avenir que nos enfants méritent. Si ce n'est pas nous, qui? Si ce n'est pas maintenant, quand?»

Gonzalo Munoz, High Level Climate Champion pour la COP25: «En tant que co-fondateur de la première B Corp en Amérique du Sud, co-fondateur de Sistema B [l’équivalent de B Lab en Amérique Latine], et High Level Climate Champion pour la COP25, j’étais enchanté d'annoncer aujourd'hui au secrétariat de la CCNUCC à la COP25 et au reste du monde l’engagement pris par plus de 500 courageuses B Corps d’atteindre zéro émissions nettes d’ici à 2030. Tous les systèmes économiques doivent changer si nous voulons éviter les impacts les plus catastrophiques du réchauffement climatique et atteindre les Objectifs de développement durable, et la communauté mondiale des B Corps a un rôle crucial à jouer dans ce processus. Nous avons besoin du leadership des entreprises pour accélérer la réduction des émissions au sein de leurs entreprises individuelles et pour promouvoir une politique favorable au climat auprès de leurs gouvernements. Les B Corps peuvent montrer la voie pour démontrer ce qui est possible individuellement et collectivement.»