Vanguard annonce le décès de son fondateur

Communiqué, Vanguard

1 minutes de lecture

Vanguard annonce le décès de John Clifton Bogle, fondateur du groupe Vanguard, décédé aujourd'hui à Bryn Mawr, en Pennsylvanie. Il avait 89 ans.


© Keystone

John Bogle avait un statut légendaire dans la communauté des investisseurs américains, en grande partie à cause de deux grandes réalisations: il a présenté le premier fonds commun de placement indiciel destiné aux investisseurs et, face aux sceptiques, il a souscrit au concept jusqu'à ce qu'il soit largement accepté; et il a fait baisser les coûts dans le secteur des fonds communs de placement en faisant campagne sans relâche dans l’intérêt des investisseurs. Vanguard, la société qu'il a fondée pour incarner sa philosophie, est aujourd'hui l'une des plus grandes sociétés de gestion de placements au monde.

«M. Bogle a eu un impact non seulement sur l’ensemble du secteur des investissements, mais surtout sur la vie d’innombrables personnes qui épargnent pour leur avenir ou celui de leurs enfants», a déclaré Tim Buckley, PDG de Vanguard. «C'était un visionnaire extrêmement intelligent, motivé et talentueux, dont les idées ont complètement changé la façon dont nous investissons. Nous sommes honorés de poursuivre son héritage consistant à donner à chaque investisseur une chance équitable».

M. Bogle, résidant de Bryn Mawr, en Pennsylvanie, a commencé sa carrière en 1951 après avoir obtenu son diplôme avec mention en économie à l'Université de Princeton. Sa thèse principale sur les fonds communs de placement avait attiré l’attention de son collègue, Walter L. Morgan, qui avait fondé en 1929 le Wellington Fund, le plus ancien fonds équilibré du pays, et était l’un des doyens du secteur des fonds communs de placement. M. Morgan a engagé l'ambitieux jeune homme de 22 ans pour sa société de gestion de placements basée à Philadelphie, Wellington Management Company.