Simonetta Sommaruga élue présidente de la Confédération

AWP

1 minutes de lecture

La cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) succède à Ueli Maurer.

Simonetta Sommaruga présidera la Confédération en 2020. L’Assemblée fédérale a élu mercredi la socialiste bernoise par 186 voix sur 200 bulletins valables. La cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) succède à Ueli Maurer.

Quatorze bulletins ont porté le nom de personnalités diverses. Trente-sept étaient blancs et 6 nuls.

Simonetta Sommaruga fait mieux que lors de sa première élection à la présidence. En décembre 2014, elle avait recueilli 181 sur 210. Micheline Calmy-Rey a réalisé la plus mauvaise élection en 2011 avec 106 voix. L’année dernière, Ueli Maurer a obtenu 201 voix, égalant le record détenu par Jean-Pascal Delamuraz depuis 1988.

Avant ce dernier et depuis 1919, Fritz Honegger, Hans Hürlimann, Willi Ritschard, Hans-Peter Tschudi et Friedrich Traugott Wahlen ont égalé ou dépassé les 200 voix. En décembre 2017, Alain Berset avait engrangé 190 voix, Doris Leuthard en avait recueilli 188 un an plus tôt et Johann Schneider-Ammann avait été élu avec 196 voix en 2015.

Cinquième femme

Avec la socialiste, le canton de Berne est représenté pour la 26e fois à la présidence de la Confédération. Le dernier Bernois à avoir occupé le poste est Johann Schneider-Amman en 2015.

«Primus inter pares» dès le 1er janvier, Simonetta Sommaruga s’offrira une visibilité accrue. Sa première présidence de la Confédération l’avait déjà propulsé en première ligne après les attentats de Paris.

Agée de 59 ans, elle est la cinquième femme à présider la Confédération avec Ruth Dreifuss (1999), Micheline Calmy-Rey (2007 et 2011, Doris Leuthard (2010 et 2016) et Eveline Widmer-Schlumpf (2012). Elle fêtera jeudi sa vice-présidence conjointement avec le président du Conseil des Etats Hans Stöckli, socialiste et bernois comme elle.

Ancienne conseillère nationale, Simonetta Sommaruga a été élue au Conseil fédéral en 2010, succédant à Moritz Leuenberger. Elle a dirigé le Département fédéral de justice et police jusqu’à la fin de l’année dernière, avant de reprendre le Detec.