Suivi de Unilever par Bordier

Christophe Laborde, Bordier & Cie

1 minutes de lecture

Unilever confirme sa guidance 2019 d'une croissance organique des ventes dans le bas de la fourchette.

Unilever publie aujourd'hui son chiffre d'affaires pour le T1 2019. La croissance organique des ventes s'établit à +3.1%, portée par une belle performance sur les marchés émergents (+5%) et un bon équilibre entre volumes et prix avec une reprise des volumes par rapport au T4 2018. 

La réaction positive du marché à cette publication (titre +3%) montre bien que cette performance est supérieure aux attentes (+3.1% en organique vs 2.5% estimé), tous les groupes du secteur (Danone, Nestlé, Unilever) avaient prévenu d'un début d'année en croissance modeste. Cette publication s'avère donc rassurante et permet au management de confirmer une accélération de l'activité au cours des trimestres à venir. 

Par divisions, le Food & Refreshment progresse de seulement +1.5% en organique (volumes +0.5%) alors que la branche Beauty & Personal Care division poursuit sur sa lancée (+3.1%) grâce au Skin care et aux déodorants. Soulignons la belle performance de la branche Home Care (+6%) portée par les lessives et les produits hygiéniques. 
Le nouveau CEO Alan Jope se dit satisfait de ce début d'année solide malgré des conditions difficiles et voit le groupe parfaitement en ligne sur les objectifs visés pour l'ensemble de l'exercice 2019. La bonne santé des émergents, la reprise des volumes, le plein effet des hausses de prix passées ainsi que la contribution des acquisitions faites depuis 3 ans devraient jouer à plein pour lui permettre d'accélérer, ce qui est la priorité du management! 

Ainsi, Unilever confirme sa guidance 2019 d'une croissance organique des ventes dans le bas de la fourchette +3/5% ainsi qu'une amélioration de sa marge opérationnelle sur la visée des objectifs 2020. 
Nous confirmons Unilever en Core holding. 

A lire aussi...