Suivi de Nestlé par Bordier

Christophe Laborde, Bordier & Cie

1 minutes de lecture

La dynamique commerciale est positive avec une croissance organique des ventes qui accélère à +2,9% au T3 après +2,7% au S1 et +1,9% au T4 2017.

Nestlé a publié ce matin son chiffre d’affaires pour le T3 2018 et les 9 premiers mois de l’année. En publié, son chiffre d’affaires progresse de +2% à 66,4 milliards de francs à fin septembre porté par une croissance organique des ventes de +2,8%, qui a accéléré (+2,9% au T3). Ces chiffres sont en ligne avec les attentes du marché et montrent que le groupe est sur la bonne voie dans sa relance commerciale alors qu’en parallèle le management réitère tous ses objectifs pour l’année en cours.

La dynamique commerciale est positive avec une croissance organique des ventes qui accélère à +2,9% au T3 après +2,7% au S1 et +1,9% au T4 2017. Au T3, la crois-sance organique des ventes se décompose en un effet volumes de +2% et un effet prix de +0,9% (supérieur aux attentes de +0,5%).

Sur le plan géographique, la croissance du groupe a été soutenue dans la plupart des régions et des catégories de produits. Le momentum est bon en Asie (+4,4%) et s’accompagne d’une reprise confirmée aux Amériques (+2,2% / 30% des ventes du groupe): deux zones en accélération depuis 3 trimestres. Au niveau divisions, Nestlé enregistre une belle progression dans les Eaux (+4,9%, la météo a aidé), confirmation en Nutrition animale (+6,7%) et rassure dans la catégorie Nutrition infantile (+4,9%) suite aux craintes suscitées par les déboires de Danone.

Par ailleurs, le management confirme avoir réalisé de bons progrès dans ses divers programmes de réduction des coûts et considère que les initiatives du groupe en matière de croissance et d'efficacité (coûts de restructuration de 700 millions de francs) le mettent sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs 2018 et 2020. Nestlé confirme sa guidance annuelle de croissance organique des ventes vue entre +2% et +4%, précisant qu’elle serait d’environ +3%! Le groupe réitère également son objectif d’amélioration de marge opérationnelle sans oublier les objectifs 2020 (retour à un objectif de croissance organique des ventes autour de +5% et d’une marge entre 17,5% et 18,5% après 2020).

Nous sommes satisfaits de la relance en cours chez Nestlé: le CA du T3 après les résultats du S1 montrent que l’inflexion se matérialise. De plus, l’effet devises est moins handicapant pour le groupe suisse, à l’inverse d’autres so-ciétés du secteur (-4/5%) reportant en €. Nestlé a amorcé un virage important dans son histoire et il est clair que le nouveau management, la restructuration en cours et les moyens financiers sont là pour écrire une nouvelle page. Le groupe se concentre sur ses 4 activités à plus forte croissance et les mieux margées (60% EBIT groupe): Nutrition animale, Café, Eaux et Nutrition infantile. Pour le reste, l'approche est pragmatique: cessions d’actifs sous performants (confiserie US, Gerber Life Insurance, revue stratégique en cours du Skin Health Galderma). De plus, si le Food reste le focus stratégique du groupe, le Consumer Health va constituer un relais de croissance… des acquisi-tions sont à venir (Atrium en décembre dernier pour 2.3mia$, Terrafertil en février…le groupe a été candidat sur 2 divisions de sociétés pharma)…la participation actuelle de 23% dans L’Oréal (valeur de 27 milliards d'euros) aidera si besoin! Nestlé fait plus que jamais partie de nos Core Holdings.

A lire aussi...