Solactive lance un indice global sur l’uranium

Communiqué, Solactive

1 minutes de lecture

Le Solactive Global Uranium Pure-Play Index sert de sous-jacent au Horizons Global Uranium Index ETF.

Solactive annonce le lancement de son Solactive Global Uranium Pure-Play Index (SOLGUPP), qui sert de sous-jacent au Horizons Global Uranium Index ETF (HURA). 

Depuis 2013, le prix de ce produit radioactif est en baisse. Les dernières nouvelles d'une prétendue sous-approvisionnement de l'élément qui a été découvert en Allemagne en 1789, devrait chauffer le bassin de retenue, qui, l'année précédente, a maintenu le prix du matériau froid. L'ETF qui suit l'indice Solactive Global Uranium Pure-Play cible les investisseurs qui estiment que le prix de l'uranium se trouve à un point tournant, ce qui se traduit par une rentabilité accrue des sociétés actives dans ce domaine.

Les investisseurs s'exposent à des sociétés dont une partie importante des activités commerciales est ou devrait être liée à l'industrie de l'uranium. Cela comprend, sans toutefois s'y limiter, l'exploitation minière de l'uranium, l'exploration à la recherche d'uranium, les investissements dans l'uranium physique et les technologies liées à l'industrie de l'uranium. De plus, l'indice comprend des sociétés dont les investissements sont axés sur le secteur de l'uranium (par exemple, des sociétés qui achètent et détiennent de l'oxyde d'uranium).

Timo Pfeiffer, responsable de la recherche chez Solactive, commente: «Solactive s'engage à identifier les tendances dans les différentes classes d'actifs afin d'offrir une valeur ajoutée à ses affiliés. Nous sommes très fiers de travailler avec Horizons ETFs sur le lancement de cet ETF qui donne aux investisseurs l'accès à des acteurs du marché de l'uranium pur.»

Nick Piquard, gestionnaire de portefeuille et stratège en options chez Horizons ETFs, commente: «Avec le soutien de Solactive, nous sommes une fois de plus en mesure d'offrir une autre première: Le premier ETF d'uranium au Canada. Avec la demande mondiale croissante de sources d'énergie de base à émissions nulles, l'avenir est prometteur pour le secteur minier de l'uranium.»

Les composants actuels de l'indice sont par exemple NAK Kazatomprom OA, Cameco Corporation et Uranium Participation Corporation. L'indice sera inscrit à la Bourse de Toronto (TSX) le 16 mai sous le symbole HURA.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator
 

A lire aussi...