Focus sur un fonds BNY Mellon axé sur la préservation du capital

Rajesh Yadav, Morningstar

1 minutes de lecture

Un process solide et une équipe renforcée font de cette stratégie une option intéressante.

Le fonds BNY Mellon Real Return est un choix judicieux pour les investisseurs à la recherche d'une stratégie d'allocation compétitive axée sur la préservation du capital.

Bien que nous maintenions notre conviction au-dessus de la moyenne dans l'équipe et leur processus thématique distinctif, dans le cadre de notre nouveau système de notation, qui met davantage l'accent sur les frais et la performance relative de l'indice de référence, la note des analystes Morningstar pour la part W du fonds est abaissée à «Bronze», tandis que les parts les plus chères sont notées «Neutral».

La stratégie a été l'une des premières stratégies multi-actifs gérée à un objectif de rendement sur la base du Libor GBP à 1 mois +4% brut annualisé sur cinq ans.

Il fait partie de la catégorie alternatif - multistratégie Morningstar. Le recours aux produits dérivés a augmenté au fil du temps, mais le portefeuille sous-jacent est composé de titres traditionnels.

La stratégie est gérée de manière collégiale par l’équipe de Newton. Son manager de longue date, Iain Stewart, a pris sa retraite à la fin de 2019, ce qui est une perte; cependant, au cours des six dernières années, la gestion du fonds est passée en douceur à Suzanne Hutchins.

Hutchins est un membre expérimenté et de longue date de l'équipe et a été rejoint par d'autres au sein de Newton.

Dans le même temps, l'ajout d'Andy Warwick de Blackrock est un véritable atout pour l'équipe. Il apporte avec lui de solides compétences en trading quantitatif et dérivés, ainsi qu'une nouvelle perspective extérieure à l'équipe.

Dans l'ensemble, nous restons confiants dans les capacités de l'équipe et pensons que cela donne à la stratégie un avantage sur ses pairs.

Le processus global ici est étayé par l'approche thématique distinctive de Newton, mais est adapté pour répondre aux objectifs de rendement absolu et de protection du capital de la stratégie.

Il y a une utilisation plus pragmatique d'autres classes d'actifs, y compris les obligations d'État, les métaux précieux et les dérivés, à la fois pour la couverture de portefeuille et pour gérer l'exposition globale au risque.

Les liquidités sont également activement gérées pour limiter les prélèvements sur le portefeuille.

Depuis sa création, la stratégie a atteint ses objectifs. En fait, la stratégie a généré des rendements bruts positifs chaque année civile depuis son lancement, y compris en 2008 et en 2020 jusqu'à fin août, une année où la plupart des concurrents ont connu des difficultés.

La performance de l'année écoulée a été particulièrement solide, grâce à de bonnes décisions d'allocation tactique et à une sélection de titres positive. Une exposition importante à l’or lui a également donné un coup de fouet.

A lire aussi...