Transition climatique: risques et performances

DWS

2 minutes de lecture

Graphique de la semaine de DWS. Les entreprises réagissant au changement climatique ont bénéficié de l'épidémie.


©Keystone

Le changement climatique reste un problème important pour les investisseurs. Les catastrophes climatiques peuvent entraîner des pertes financières. Les actifs peuvent perdre de la valeur à mesure que le monde passe à une économie bas carbone et que les lois et réglementations évoluent pour accélérer la lutte contre le changement climatique. Mais nous pensons également que le changement climatique offre des opportunités d'investissement dans tous les secteurs de l'économie mondiale.

DWS a conçu et mis en place une notation exclusive des risques liés à la transition climatique (CTR) qui cherche à identifier les risques et les opportunités associés à la transition vers une économie bas carbone (vous trouverez plus de détails dans notre article CIO View Quarterly ESG de septembre 2019). Ce système de notation de A à F permet d'identifier les entreprises qui sont à la pointe ou à la traîne en matière de transition climatique en regroupant les données de la dernière génération de mesures du risque climatique du MSCI, de l'ISS-ESG et de Morningstar Sustainalytics.

Il y a eu cette année une divergence remarquable
entre la performance des leaders et celle des entreprises à la traîne.

Grâce à cet outil, nous avons examiné les entreprises pour lesquelles le changement climatique représente une opportunité (les leaders en matière de risque de transition climatique) et les avons comparées à celles pour lesquelles il représente un risque (les moins avancés). Comme l'illustre notre «Graphique de la semaine» ci-dessous, il y a eu cette année une divergence remarquable entre la performance des leaders et celle des entreprises à la traîne. Alors que les leaders ont surperformé l'indice MSCI AC World de 41% depuis le début de l'année (au 31/07/20), les moins avancés ont sous-performé de 22%. 

Le risque de transition climatique étant souvent spécifique à un secteur, il ne faut pas s'étonner que les pondérations sectorielles de ces groupes diffèrent sensiblement. Les leaders en matière de risque de transition climatique se trouvent principalement dans les secteurs de la consommation de biens non essentiels (29%), de l'industrie (25%) et des technologies de l'information (38%). Les véhicules électriques, les équipements électriques, les produits de construction ainsi que les produits technologiques contribuent largement aux initiatives en faveur du climat. Les secteurs les plus à la traîne en matière de risques liés à la transition climatique sont l'énergie (45%), les matériaux (22%) et les services publics (22%); l'exploration pétrolière, l'extraction de métaux et l'exploitation du charbon sont des exemples d'opérations généralement associées aux risques environnementaux.

«La qualité ESG reste un moteur important pour les investisseurs
et la performance des entreprises, des secteurs et des sous-secteurs.»

Bien que nous n'attribuions pas la surperformance des entreprises leaders en matière de risque de transition climatique aux seuls facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), on constate que les entreprises ayant obtenu des notes élevées en matière de risque de transition climatique ont, dans l'ensemble, mieux performé face à la pandémie. «La qualité ESG reste un moteur important pour les investisseurs et la performance des entreprises, des secteurs et des sous-secteurs», confirme Petra Pflaum, responsable de l'investissement responsable au sein de DWS. Elle ajoute que «l'intégration des informations ESG dans l'analyse financière nous permet d'identifier les véritables leaders et retardataires ESG afin de profiter des opportunités d'investissement tout en réduisant les risques». 

Dans l'environnement très volatile dans lequel nous nous trouvons cette année, il est particulièrement important de trouver le bon équilibre entre le risque et le rendement. Comme nous l'avons vu, l'analyse des entreprises sous l'angle ESG peut révéler des informations précieuses. Même la pandémie de COVID-19 pourrait bien avoir accru l'attention des investisseurs sur les sujets ESG en général et sur le changement climatique en particulier, contribuant ainsi à la surperformance des leaders en matière de risque de transition climatique.

La transition climatique – Les performances des leaders et des moins avancés depuis le début de l'année

Bleu: MSCI ACWI, indice mondial de tous les pays
Vert: Leaders en matière de risque de transition climatique notés A-B
Gris: Les moins avancés quant à la transition climatique notés E-F

A lire aussi...