Réflexion sur l’essor du marché actions brésilien

Dara White, Columbia Threadneedle Investments

1 minutes de lecture

La déréglementation et l'adoption plus rapide des technologies créent des opportunités de forte croissance pour les adeptes de la sélection de titres.

Les taux d'intérêt historiquement bas au Brésil canalisent l'épargne vers les actions tandis que la déréglementation et l'adoption plus rapide des technologies créent des opportunités de forte croissance pour les adeptes de la sélection de titres.

Il est vrai qu'il n'y a pas souvent de «repas gratuits» pour les investisseurs, ce qui veut dire que des performances élevées supposent généralement une prise de risque plus importante. Mais ces dernières décennies, les investisseurs brésiliens ont eu ce privilège : ils pouvaient faire fructifier leur épargne bancaire en prenant des risques limités. Les taux d'intérêt étaient de 10% en moyenne ces 10 dernières années. D'ailleurs le SELIC (le taux directeur de la banque centrale brésilienne) était encore de 14,25% en 2016.

A lire aussi...