COVID-19 et performance des marchés: les leçons des crises passées

Communiqué, State Street Global Advisors

1 minutes de lecture

L'indicateur State Street Global Markets montre que l'allocation des investisseurs aux liquidités est restée à des niveaux remarquablement élevés.

Tous les marchés baissiers ont des catalyseurs différents, et il n'y a pas deux crises identiques. Néanmoins, dans la mesure du possible, il est utile de tirer les leçons des crises précédentes. State Street Global Advisors a examiné les quatre pires marchés baissiers du passé et a recherché les surperformants ainsi que les sous-performants. Ce sont là les principales conclusions:

  • Phase de précrise: dans trois des quatre crises analysées, le secteur industriel a affiché une surperformance constante au cours de cette phase. Cela est surprenant, car selon les idées reçues, les secteurs économiquement sensibles, comme le secteur industriel, ont souvent obtenu de meilleurs résultats, surtout en prévision d'une reprise économique.
  • Phase du haut vers le bas: lorsque le marché a commencé à chuter après le haut, les biens de consommation de base ont surpassé tous les autres secteurs et ont enregistré des performances supérieures constantes dans toutes les crises, à l'exception du lundi noir (19 octobre 1987).
  • Phase du bas vers le haut du marché précédent : immédiatement après le bas, les biens de consommation non essentiels semblent avoir été gagnants dans les quatre crises.

Attention: ce texte a été traduit avec un outil automatique.


 

A lire aussi...