Compte à rebours avant le Brexit: réexamen des risques de no deal

S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

Dans un scénario no deal, le PIB du Royaume-Uni devraient diminuer de 2,8% en 2020.
 

Notre scénario de base demeure que le Royaume-Uni ne quittera pas l'UE sans un accord. Toutefois, le risque d'un Brexit sans transaction reste élevé.

Dans un scénario no deal, nous prévoyons que le PIB du Royaume-Uni diminuerait de 2,8% en 2020. En 2021, la production serait inférieure de 4,7% à celle de notre scénario de base, dans lequel le Royaume-Uni et l'UE avaient trouvé un accord.

Nous estimons que l'économie britannique a perdu environ 3% de son PIB depuis le référendum européen de juin 2016, par rapport à un résultat positif.

Un Brexit sans accord de la part de l'UE pourrait conduire à quelques dégradations de notation, à des perspectives négatives ou à des actions de surveillance du crédit sur des émetteurs dont la marge de manœuvre en matière de notation est insuffisante pour faire face au ralentissement ou à la perturbation économique qui en découle. 

Nous avons pris 39 mesures de notation liées aux risques de Brexit depuis que nous avons porté notre évaluation du risque sans accord à «élevé» en octobre 2018.

Attention: ce texte a été traduit avec un outil automatique.

A lire aussi...