Argentine: perspectives d'investissement après les récents événements

Yerlan Syzdykov & Abbas Amelirenani, Amundi

1 minutes de lecture

La nomination d'un nouveau ministre des Finances n'atténuera guère la perte de confiance des investisseurs.

Les mesures annoncées par le président Macri pour geler les prix de l'énergie et suspendre la TVA sur une série de produits compliqueront encore les mesures fiscales. La réalisation de l'objectif du FMI d'un solde primaire en 2019 est presque certaine d'échouer, même si l'on tient compte de la marge de manœuvre de 0,5% pour les dépenses d'urgence sociale. Les investisseurs peuvent désormais se demander si le FMI déboursera la prochaine tranche de 5,4 milliards de dollars d'aide financière prévue pour septembre, ce qui entraînera une nouvelle faiblesse des actifs argentins.

La nomination d'un nouveau ministre des Finances n'atténuera guère la perte de confiance des investisseurs à notre avis, même si le nouveau ministre des Finances jouit d'une bonne réputation dans l'ensemble du spectre politique et qu'il aurait représenté un choix important dans des conditions de marché normales. Selon notre scénario de référence, le FMI versera la tranche de septembre, bien que les niveaux de conviction ne soient pas élevés sur cette question.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

 

A lire aussi...