Zone euro: la croissance de l’activité privée en décembre revue à la hausse

AWP

1 minutes de lecture

L’indice mensuel s’affiche à 50,9, contre 50,6 en novembre.

La croissance de l’activité privée en zone euro a légèrement accéléré en décembre, selon la seconde estimation lundi de l’indice PMI composite du cabinet Markit, revue à la hausse.

L’indice mensuel s’affiche à 50,9, contre 50,6 en novembre, a indiqué le cabinet dans un communiqué. Lors de sa première estimation, le 16 décembre dernier, Markit avait annoncé une stagnation de l’indice à 50,6 en décembre.

Lorsque le PMI est supérieur à 50 points, cela signifie que l’activité progresse tandis qu’elle diminue s’il est inférieur à ce seuil.

Le PMI composite atteint un «pic de quatre mois», écrit Markit, tout en constatant: «son niveau reste cependant parmi les plus bas observés depuis le premier semestre 2013».

Ce chiffre de 50,9 est une surprise pour les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset qui tablaient sur une stagnation.

Néanmoins le chef économiste de Markit, Chris Williamson, estime que ces «résultats sont à première vue décevants, compte tenu des récentes mesures de relance supplémentaires adoptées par la BCE». «Malgré quelques signes d’amélioration, l’économie de la zone euro reste confrontée à de forts risques baissiers», a-t-il commenté dans un communiqué.

«Si les tensions commerciales entre Washington et Pékin se sont récemment apaisées, toute escalade des frictions opposant les États-Unis et l’Europe se répercuterait sur les exportations européennes, qui subiraient ainsi un nouveau revers», a-t-il ajouté.

«Le Brexit fait en outre régner sur la région un climat très incertain, ce qui devrait continuer de ralentir la croissance», a-t-il poursuivi.

A lire aussi...