USA: petite baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage

AWP

1 minutes de lecture

Entre le 27 septembre et le 3 octobre, 840’000 personnes se sont inscrites au chômage, contre 849'000 la semaine précédente.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont légèrement reculé la semaine passée aux Etats-Unis, une baisse modeste qui suggère que le marché du travail continue à éprouver des difficultés à se remettre du choc provoqué par la pandémie de coronavirus.

Entre le 27 septembre et le 3 octobre, 840’000 personnes se sont inscrites au chômage, en petite baisse par rapport à la semaine précédente dont le chiffre a été révisé à la hausse, à 849’000, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

Près de 11 millions d’Américains étaient toujours inscrits au chômage, un chiffre élevé à quatre semaines de l’élection présidentielle pour laquelle Donald Trump brigue un second mandat.

Le président américain, qui avait fait de l’économie son principal argument de campagne, a estimé jeudi matin qu’il y avait «vraiment de fortes chances» pour que son administration et les élus démocrates du Congrès aboutissent à un accord sur de nouvelles aides pour l’économie.

C’est, selon les économistes, la condition sine qua non pour que le marché du travail reparte. Ces aides supplémentaires sont jugées cruciales pour que les ménages continuent à consommer, pour que de nombreuses entreprises, notamment des PME, restent ouvertes et pour limiter les licenciements.

Donald Trump avait annoncé mardi la fin des négociations avec les démocrates, avant de rétropédaler et d’évoquer des mesures ciblées, pour l’aérien et les petites entreprises notamment, et avec un chèque direct aux ménages.

Le marché du travail avait fortement rebondi à la fin du printemps et au début de l’été, lorsque les mesures de confinement avaient progressivement été levées. Mais depuis, il cale, lesté par la fin des aides comprises dans le plan de relance qui avait été adopté fin mars.

A lire aussi...