USA: les ventes au détail chutent moins que prévu

AWP

1 minutes de lecture

Les commerces américains affichent un recul des recettes de 8,7% en mars alors que les analystes anticipaient un déclin de 10%.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont chuté de 8,7% en mars, plombées par les mesures de confinement destinées à enrayer la pandémie de COVID-19, selon les données du département du Commerce publiées mercredi.

La baisse est toutefois moins élevée qu’attendu par les analystes, qui tablaient sur -10%. En mars, les ventes se sont établies à 483,1 milliards de dollars.

Les magasins de vêtements et accessoires ont vu leurs ventes chuter de moitié (-50,5%), alors qu’une large partie de la population américaine était appelée à rester chez elle pour freiner la propagation du virus.

Les ventes de décorations et équipements de la maison ont baissé de 26,8%, celles de voitures et pièces détachées de 25,6%.

Les restaurants et bars, dont beaucoup ont dû fermer avec les mesures de confinement, ont vu leurs ventes chuter de 26,5%.

Et ce sont vers les magasins d’alimentation et de boissons, considérés comme des commerces essentiels et qui ont pu rester ouverts, que se sont tournés les consommateurs: leurs ventes ont augmenté de 25,6%.

Le département du Commerce a par ailleurs revu à la hausse les ventes au détail de février, à 529,3 milliards de dollars au lieu de 528,1 milliards.

Le virus avait fait mercredi matin 26.059 morts aux Etats-Unis et contaminé 609.685 personnes, selon le comptage officiel réalisé par l’Université américaine Johns Hopkins.

A lire aussi...