USA: ventes au détail plombées par l’essence en février

AWP

1 minutes de lecture

Mis à part le secteur des vêtements de sports et de loisirs qui a enregistré une hausse de 0,1%, peu de secteurs ont tiré leur épingle du jeu.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont diminué de 0,5% en février par rapport à janvier, plombées par la baisse des prix de l’essence, selon les données du département du Commerce publiées mardi.

Les ventes se sont établies sur le mois à 528,1 milliards de dollars, a précisé le ministère qui a révisé en nette hausse les données pour janvier (+0,6% au lieu de +0,3%).

Sur la base d’un mois de janvier non révisé, les analystes s’attendaient à une légère hausse de 0,1%.

Si l’on exclut les ventes de voitures et pièces détachées, les ventes au détail sont également en baisse de 0,4%.

Le mois dernier, les ventes ont particulièrement baissé dans les stations-services (-2,8%) -- le nouveau coronavirus ayant fait chuter les prix du pétrole et par conséquent de l’essence -- et dans le secteur des produits électroniques (-1,4%).

Même tendance dans les magasins de construction et de jardinage (-1,3%), dont les ventes avaient beaucoup augmenté le mois précédent grâce à une météo favorable.

Mis à part le secteur des vêtements de sports et de loisirs (instruments de musique et livres) qui a enregistré une hausse de 0,1%, peu de secteurs ont tiré leur épingle du jeu.

Comparé à février 2019, les ventes au détail ont augmenté de 4,3%.

Les ventes du mois de mars devraient enregistrer une baisse bien plus marquée alors que la pandémie du coronavirus se répand à travers les Etats-Unis.

A lire aussi...